JEAN LUC MELENCHON : OU COMMENT RESTER POPULAIRE SANS SOMBRER DANS LE POPULISME?….

Et Dieu sait s’il a du talent, le bougre …..On ne peut s’empêcher d’admirer son art de tresser de grandes fresques tirées à partir de l’Histoire de France …..De la Bastille à Valmy,  de la Résistance au Front Populaire, de la Commune à la Libération, nous lui décernerons volontiers un label pour être parvenu à réconcilier les Français avec leur propre Histoire bien plus que l’Education Nationale ne parvient à le faire avec les enfants qui lui sont confiés et qui souvent sortent de l’école en croyant que Parmentier est une marque de hachis ou en pensant Michel Ange Auteuil était le beau frère de Michel Ange Molitor qui lui même avait inventé la piscine !…..

Reconnaissons donc à Jean Luc Mélenchon qu’il aura fait davantage pour la Culture Générale que  l’Ecole de Sciences Po qui a fini par supprimer cette épreuve de son programme, estimant par ailleurs qu’elle était discriminatoire !…. Pas faux sur un plan démocratique si l’on considère que le jour où nous serons tous des ânes ignares et ignorants, nous serons tous enfin devenus égaux !….

Avec Mélenchon nous ré- entendons dans le courant de ses discours « le bruit  des lourds canons roulant vers Austerlitz » chers à Hugo…..A la Bastille, il s’en fallut d’un poil que nous retrouvions les sans culottes en bonnet phrygien sur la tête mais en  » Lejaby » ou en « Rasurel » pour le restant!……A Vierzon nous avons entendu les volcans gronder….A Toulouse la Terre a tremblé et en fermant les yeux nous avons parfaitement perçu dans sa voix des accents « Gaulliens » dignes de la grande époque…..

C’est effectivement le fait des grands tribuns….A des époques charnières certains sont effectivement rentrés dans l’Histoire….Ce furent des questions de moments, de circonstances et qui ont souvent échappé à ces  Hommes là eux mêmes : Jaurès depuis l’Affaire Dreyfus jusqu’à l’unification du mouvement ouvrier, Clemenceau  1918  ou De Gaulle en 1940……

Ceux là, c’est l’Histoire qui est venue les chercher sans qu’ils fassent rien pour devenir ce qu’ils sont restés dans nos mémoires……Aujourd’hui ils ont tous leurs noms dans toutes les rues et les avenues de nos villes …

Et puis il y a tous les autres, pour lesquels leur talent pour la  parole a été mis au service de leurs propres ambitions….Ceci n’est pas forcément à blâmer !…C’est de bonne guerre après tout , il n’empêche qu’il faut les prendre en compte en tant que tels, et ne jamais confondre les circonstances qui ont forgé certains Hommes avec d’autres Hommes qui auront cherché à se tailler des « circonstances » à leur mesure…..

Sans doute ceci n’est pas à reprocher à Jean Luc Mélenchon…..On ne choisit pas la pauvreté de l’époque dans laquelle on naît pas plus que la décadence de celle dans laquelle on se retrouve pour y vivre son destin!…..Aujourd’hui c’est Jean Luc Mélenchon qui semble faire les frais de cette fatalité, et qui doit bien à son tour racler ce qui reste encore de scories dans la gamelle du populisme…

Très volontairement, je ferai l’impasse sur la famille Le Pen ( Père et Fille) encore trop présents dans notre quotidien pour qu’il faille en dire davantage…..A ce stade là de leur éloquence d’ailleurs, il s’agit d’ailleurs moins d’une manière d’exalter la mémoire collective de la Nation pour la faire vibrer, que de frapper les électeurs dans leurs plus bas instincts animaux, et qui partent de l’incitation à la haine, passent par le racisme primaire pour aboutir au refus du droit à la différence……Et pour cela il n’est pas besoin de talent….La hargne suffit !

Mais qui se souvient encore de Pierre Poujade  dans les années 50 , et qui  par la seule force de son Verbe adjointe à un culot phénoménal est allé jusqu’à faire trembler la République …..

Pierre Poujade, sur le plan des idées, c’était l’Anti Mélenchon….Tout simplement l’exemple de l’un devrait inspirer à l’autre le sentiment que tout cela est bien fragile entre le moment où l’on soulève l’enthousiasme des foules et celui ou l’Histoire vous rejette ou vous oublie…..

Poujade, c’était la voix des petits commerçants, y compris ceux là issus de l’Occupation et même du Marché noir, et qui se sont révoltés du côté de Saint Céré en Auvergne à l’occasion du contrôle fiscal de l’un deux….. De quoi effectivement avoir provoqué l’explosion magnifiquement orchestrée par Pierre Poujade , par ailleurs issu du Parti Populaire Français de Jacques Doriot et qui rejoignit la Résistance d’extrême justesse et quand il en était encore  temps….

Reconnaissons tout de même que les tribuns se ressemblent souvent dans leurs attitudes quelque soient leurs différences par ailleurs ……Juste de quoi se méfier des « engouements qu’ils suscitent dans leur public….

Si Jean Luc Mélenchon a pris comme cheval de bataille la cause de tous ceux qui souffrent réellement des anomalies dues à la fin d’un Libéralisme sauvage devenu par ailleurs exsangue……Pierre Poujade quant à lui n’est jamais allé plus loin que le tiroir caisse des petits commerçants ou les petits secrets des échoppes provinciales,  qui à la suite de l’Occupation avaient parfois du mal à gérer les remords dus à leur passé parfois trouble face à leurs espérances à la veille du cycle des 30 Glorieuses qui se profilait….

Malgré la désuétude de la cause,il faut tout de même nous souvenir que lors des Législatives de 1956 le Parti de Pierre Poujade (UDCA) qui s’était construit sur le thème de l’antiparlementarisme parvint à faire rentrer 52 députés à l’Assemblée Nationale…Et parmi eux un certain Jean Marie Le Pen dont ce fût le premier mandat .

La campagne électorale se déroula d’ailleurs sur fond d’antisémitisme et en particulier envers Pierre Mendès France qui venait tour à tour de mettre un terme à la Guerre d’Indochine et aux crises Tunisiennes et Marocaines !……

Par la suite, Pierre Poujade se fâcha avec Jean Marie Le Pen, mais il reste que nous le lui devons tout de même un peu…..

Et tout ceci pour finir par  sombrer dans l’oubli le plus total en 1958 à l’avènement de la V° République!…..Un avatar  vite oublié…..Nous sommes tous bien peu de choses tout de même!….

Alors accroche toi Jean Luc…….

Bien sûr Jean Luc Mélenchon n’a rien à voir avec Pierre Poujade…..Certains lecteurs penseront que j’ai voulu établir un parallèle entre eux…..Qu’ils s’en dissuadent, il s’agit en l’occurrence de la forme mais certainement pas du fond…..

Non Jean Luc Mélenchon n’a rien à voir avec Pierre Poujade…..A ceci près que sans doute les Populismes finissent toujours par être un peu cousins entre eux….Du moins dans leur façon de s’exprimer et leur finalité à disparaître….

Et c’est sans doute la raison pour laquelle, Brassens quand il a voulu évoquer la chape de l’oubli qui de toute façon retombera un jour sur nous tous parle bien de « La Fosse Commune du Temps »…..

Poussez vous un peu… il y aura de la place pour tout le monde !

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans actualité, Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, Justice, politique, Presse, Uncategorized, Vie locale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s