INJURIEZ VOUS !….IL EN RESTERA TOUJOURS QUELQUE CHOSE !…

Un récent incident de séance à l’ Assemblée Nationale et  qui a opposé deux députés dont je tairai charitablement le nom m’apparaît lourd de conséquences quant à la profondeur des abysses où sombre désormais le débat parlementaire…Il témoigne en tous cas de ce que les références faites  au Nazisme, à Hitler, aux Camps de Concentration et même à la Shoah, si elles ont gardé la force suffisante pour provoquer des réactions et des protestations ont fini par devenir totalement indécentes lorsqu’elles s’échangent dans les allées du Pouvoir.

Pire encore, ces accusations en plus d’être devenues trop fréquentes, gratuites et en fin de compte sans rapport (  fort heureusement ) avec les questions en discussion, finissent par victimiser ceux qui n’attendaient que ça pour paraître innocents,  en même temps qu’elles peuvent ouvrir la voie à des sanctions voire même à des demandes de réparation à l’égard de ceux là qui n’auront été coupables que de leur maladresse à argumenter ……

Sans oublier les images terribles de cette époque, et qui pour beaucoup aujourd’hui ont cessé même d’être à l’état de souvenir pour n’être plus déjà que des moments de notre Histoire véhiculés encore par des films ou des fictions…..Il nous faut bien admettre dès lors que même si le Führer, le Caudillo ou le Duce ont pu faire école ici et là, le brevet est désormais tombé dans le domaine public, bien que certains continuent à se risquer à quelques pastiches plus ou moins réussis…..Il n’y a plus de royalties ou de droits d’auteurs à reverser,  simplement quelques bouillons à boire le moment venu pour ceux qui s’y risquent encore….

Jusque vers les années 60, l’injure suprême était de lancer à un adversaire ou un ennemi: « Et toi qu’est ce que tu as fait pendant la guerre? »…..Et il y en a qui se sont entre tués  pour ça !…..

Plus tard et jusque vers les années 80…. on est passé au  » Et tes parents, ils étaient où pendant la guerre ? »…..En changeant de génération, l’insulte ne perdait pas de sa virulence, mais l’on sentait déjà que tout cela avait déjà pris un coup de vieux!…..

Aujourd’hui, l’accusation se fait moins directe et nous en sommes au  » Vous faites encore comme pendant la guerre »  Et c’est précisément cette confusion possible entre les actes et les époques qui pose problème……

Et tout cela bien entendu a fini par devenir ridicule…. Du même coup nous pouvons regretter qu’à l’Assemblée Nationale ce genre d’incident puisse éclater encore quelques puissent en être  les protagonistes par ailleurs…..Une insulte ne vaudra jamais un argument…..Elle peut même ressembler à un aveu d’impuissance!

A vrai dire, il faut définitivement oublier Hitler qui n’apporte que des emmerdements à ceux qui en parlent et qui pourrait même servir la cause de ceux qui, à leur corps défendant   pourraient  s’en inspirer fût ce même de façon subliminale…..

Il faut être de son temps……Que Diable!……Et dites vous bien, une fois pour toutes qu’Adolf, aujourd’hui c’est dépassé !…….Que représente Hitler aujourd’hui? Tout juste un petit chef de bande du temps de Staline !….

Il faut se mettre au goût du jour…..nouvelles méthodes !…..nouveau marketing!

Sans compter que l’injure peut parfois être sournoise, lorsqu’au cours d’un échange, un mot en forme faire valoir peut toujours en cacher une autre….Beaucoup moins flatteuse celle là..

pute_8885596726201978066_n

 

 

 

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans actualité, Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, Justice, politique, politique locale, Presse, Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s