NOS PLUS BELLES HISTOIRES…. SONT CELLES QUE NOUS N’AVONS PAS EU L’OCCASION DE VIVRE !….

Il y a les Femmes que nous avons connues et auprès desquelles nous aurons vécu une Histoire …..Heureuse ou Malheureuse….Fugitive ou Episodique….Durable ou même Exclusive…..Toutes se terminent en souvenirs parfois précis, souvent confus et avec fréquemment des impressions contrastées, parce qu’il faut bien admettre que rien n’est jamais blanc, rien n’est jamais noir et que le temps n’est que rarement l’allié des histoires d’amour après qu’elles aient été vécues…..

Avant d’aller plus loin , permettez moi de préciser que je pense véritablement que s’il s’agissait d’une Femme qui soit à ma place ce soir, je ne doute pas qu’elle pourrait sans doute écrire les mêmes choses…..S’il y a en effet un point sur lequel nos deux sexes sont parfaitement d’accord, c’est assurément sur l’exaspération mutuelle qui naît de la communauté de vie au fil des années…….Tout ce qu’il advient par la suite appartient au domaine des conséquences, rien de plus…..

Parfois pourtant le destin peut vous jouer de bien mauvais tours ……Ainsi il me revient en mémoire l’ histoire de cet Homme, qui à l’antichambre de la mort, et alors qu’il ne maîtrisait déjà plus ni son esprit ni ses paroles, se lança dans un monologue interminable où après avoir vidé son sac de reproches aux pieds de son épouse atterrée, il en rajouta encore en se mettant à « balancer » la liste et les noms de toutes ses maîtresses durant ses 50 ans de mariage et tout ceci sans oublier les membres de son personnel, les amis de la famille et les relations d’affaires…….Juste de quoi plomber davantage encore l’ambiance pour le jour de l’enterrement !

Et puis il y a toutes les autres histoires ……Celles qui sont venues affleurer nos Vies et qui n’auront jamais été plus loin qu’une rencontre ou un regard…..Celles surtout dont nous nous souvenons encore et qui nous auront marqué, non pas par le regret qu’elles ne soient pas allées plus loin, mais parce que ce sont elles précisément, beaucoup plus subtiles qui nous auront donné l’occasion de devenir des Femmes ou des Hommes conscients tout à la fois de nos responsabilités , de nos sensibilités , de nos forces mais aussi de nos fragilités …

Dans tous ces films, Claude Lelouch glisse comme une marque de fabrique cette même phrase dans les dialogues qu’il confie à ses acteurs… » Les plus belles années d’une Vie sont celles que l’on n’a pas encore vécues! »…….Je pense que c’est devenu pour lui comme une signature en forme de jeu que de placer cette phrase à un moment ou à un autre dans la bouche de l’un de ses personnages, mais que vraisemblablement, lui aussi  doit traîner dans ses souvenirs beaucoup de projets perdus ou de fantasmes inassouvis et qu’il conserve en lui comme des des écrins contenant qui sait? Tant de destinées non abouties!

citation-d-amour-215

C’est donc en m’inspirant  d’une aventure apparemment anodine , issue de ma jeunesse folle et que je n’ai jamais oubliée que je me permets d’ajouter à mon tour que pour moi aussi « Les plus belles histoires sont sans doute celles qui n’ont jamais commencé …. »

index

J’avais donc tout juste 20 ans et je rejoignais à la fin d’une  permission ma garnison de Montélimar, où en tant que jeune appelé je faisais mes classes…..C’était un Dimanche soir d’hiver, j’avais dû me faire arracher une dent d’urgence durant ma perm’ ….Autant dire que je ne « pétais » vraiment pas la forme, et ceci sans compter le moral à la pensée de retrouver la caserne!…..Je prenais le train postal: celui qui s’arrêtait dans toutes les gares pour ramasser le courrier,  qui quittait la gare de Lyon aux alentours de 21 heures et dont l’arrivée à Montélimar était prévue aux alentours de 7 heures du matin….Une seule idée: trouver une place tranquille et tenter de passer cette nuit qui menaçait d’être bien longue,  en essayant d’y survivre !…..Fort heureusement, il semblait que ce train plutôt « pourri » était carrément vide pour ne pas dire désert…..Le temps d’ouvrir un compartiment au hasard et je me retrouvai en compagnie d’une splendide jeune fille, et qui m’accueillit avec un merveilleux sourire….

Sans prononcer un mot, elle s’empressa de fermer les rideaux pour tenter de faire comprendre à d’éventuels voyageurs en quête de place, que dans ce compartiment il n’y avait rien à voir ni à espérer…..Et c’est ainsi que le train finit par partir…..

Que croyez vous qu’il arriva ?…..Et bien strictement rien !…..Elle s’allongea sur sa banquette et moi sur celle d’en face….Et nous nous endormîmes après nous être souhaités un bonsoir…..

Au petit matin et aux alentours de 5 heures nous arrivâmes à Valence….J’ouvris les yeux: elle était arrivée, avait remis son manteau, puis après m’avoir fait le plus beau des sourires elle ajouta en riant: « Cette nuit vous avez rêvé, puis vous avez parlé et ça n’avait vraiment pas l’air de ressembler à un cauchemar! »

Plus d’un demi siècle s’est écoulé depuis ce jour de 1959 et je crois bien que pas une seule année ne s’est écoulée depuis, sans qu’il me soit arrivé de penser à ce que j’avais bien pu dire à cette jeune fille et qui l’avait tant amusée…..

amour-impossible

Qu’est elle devenue depuis ?……J’espère en tous cas qu’elle aura eu la belle vie qu’elle méritait et que ces yeux appelaient de tout leur éclat……Peut être vit elle encore du côté de Valence…..A moins qu’elle soit devenue Mamie comblée quelque part entre Périgueux et Bergerac, Calme retraitée dans le XI° arrondissement de Paris, Pensionnaire dans une Maison de Retraite à Confolens ou encore épouse de notable à Orléans……Où qu’elle soit, qu’elle sache que son souvenir est resté intact en moi, et que pour que ceci soit arrivé sans doute a t-il mieux valu que nous ayons  continué d’en rêver!….Chacun de notre côté!

Depuis la Vie s’est écoulée avec son lot de fractures de retrouvailles, de fusions, d’effusions et de ruptures…..Et puis un jour tout a fini par s’apaiser……Pour quelle raison :

Parce que l’on finit toujours trouver sur sa route celle avec qui,  plus l’Histoire continue de se dérouler et plus l’on conserve l’impression qu’elle n’a pas encore commencé !

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans actualité, Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, Justice, Municipales, politique, politique locale, Presse, Uncategorized, Vie locale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s