AMOUR ET POLITIQUE FONT ILS  » BONS MENAGES »

Qui osera prétendre que la vie de couple ne finit pas par avoir une influence sur la liberté individuelle et même le libre arbitre de chacun des…..belligérants !

On commence par s’aimer follement : on se cède tout, on irait décrocher la Lune pour l’être aimé…..Et puis l’on s’agace, et puis l’on s’oppose, et en fin de compte, on s’exacerbe….Plus rien ne trouve grâce, ni à nos yeux pas plus qu’aux siens !…..

Au début, chacun admire les défauts de l’autre…..Puis au bout de quelques temps on finit par lui reprocher ses qualités….

Avec le temps tout finit par s’apaiser ….On rend les armes ….On se s’accepte pas forcément de bonne grâce, mais on se résigne…

Encore quelques années et puis l’on finit par se confondre …..Et c’est alors la période où l’on va au restaurant le dimanche à midi, et où lorsque à la lecture du menu l’un demande à l’autre :  » Qu’est ce que tu prends »….et que celui ci  réponde: « La même chose que toi »…..Et voilà bien pourquoi les repas s’éternisent…..

Alors bien sûr dans toutes ces histoires, il y a presque toujours autant d’Amour que de Rejet….Autant de Bonheur que d’Ennui….Autant d’Enthousiasme que de Résignation !

Et c’est sans doute cela que l’on appelle : La Vie !

Entre temps, les jeunes couples autant que les vieux mariés participent à la vie du pays en votant et en s’exprimant en qualité de citoyens durant toute leur histoire….

Ils peuvent tout aussi bien voter de la même façon quand ils sont en harmonie, et voter à l’inverse l’un de l’autre quand ils se déchirent ….

Quelle est la part de leur vie amoureuse ou affective qui passe dans leurs suffrages, dès lors qu’il s’agit de faire plaisir à l’autre ou au contraire de s’opposer à lui, quand ce n’est pas d’éprouver une certaine ivresse à lui nuire pour pas très cher !….

Tout cela doit avoir une influence non négligeable si l’on tient compte de ce que le paramètre des opinions politiques semble être parfaitement intégré par les sites de rencontre….

Quelle sera au printemps 2017, et au début du joli mois de  Mai propre aux Amours naissantes, ou insupportables à ceux ou à celles à celles qui jouent les prolongations, l’influence de Cupidon sur le vote des Françaises et des Français ?…..

Voici en tous cas une variable bien difficile à intégrer dans une base de données, à ceci près que comme à l’accoutumée on peut déjà affirmer que quelque soit le nom de l’Elu (e), il finira bien par se retrouver dans la peau du candidat des cocus….

Alors permettez moi de vous soumettre sous la forme des vers d’une chanson que je viens de commettre , l’un des scénarios  parfaitement envisageable néanmoins, et qui pourrait venir bouleverser tous les sondages jusqu’à la dernière seconde….Imaginons donc !

Nous sommes au matin du premier tour des Présidentielles, dans un contexte social extrêmement influencé par l’intimité d’un couple « témoin »….Imaginons ce que pourraient être alors les résultats, si ce genre de cas de figure tout à fait banal venait à se multiplier de façon exponentielle …..

Ils avaient trente ans

Plus très jeunes mariés

Et avec le temps

s’étaient bien usés…

Elle votait « A droite » sans trop d’opinions…

Lui était « de Gauche » pour les mêmes raisons….

S’étaient engueulés très copieusement
Puis réconciliés au dernier moment .
Et pour fêter ça, avaient décidés
De voter blanc pour ne plus se disputer

                                          Une fougueuse étreinte scella cet accord                                                La veille du scrutin dans un corps à corps…

Le dimanche matin
Ce grand maladroit
Brûla un coussin
Marcha sur le chat
Elle sauta sur lui comme une furibonde
Il se vengea en la traitant de « blonde »
Voici qu’il rumine pendant qu’elle sanglote
En prenant le chemin du bureau de vote
Quand se ravisant elle lui saute au cou
Pardon mon chéri…et on oublie tout.
Mais ne changeons rien de notre arrangement
L’amour c’est fragile…Alors on vote blanc !

Ils foncent plein d’espoir
Vers les isoloirs
Pressés d’en finir
Pour se faire plaisir
Du coup par amour,  et sans rien lui dire
Elle glisse un bulletin d’ Gauche dans la tirelire
Tandis que lui même honteux, sous le choc
Vote pour la Droite comme on perd son froc

Au nom de l’Amour tout s’est arrangé,
Et quand ils ont entendu « A voté ! »
Se sont embrassées…sans même se douter
Qu’ils venaient encore de se couillonner !

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans actualité, Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, Justice, Municipales, politique, politique locale, Presse, Uncategorized, Vie locale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s