LE POLITIQUEMENT CORRECT…. SOUVENT CON…. PARFOIS DRÔLE !

Je me félicite d’appartenir encore à ce dernier petit carré de la population pour lequel la Volonté de s’exprimer comme il l’entend et dans les termes qu’il désire reste le dernier refuge d’une certaine Liberté que l’on nous restreint chaque jour davantage. C’est un privilège, certes mais qui implique en même temps un certain sens des responsabilités parce que, enfin pouvoir parler de tout ne signifie pas, j’en conviens pouvoir dire n’importe quoi !…

index

Je me souviens du temps où l’on pouvait tout dire, mais où trop de conneries accumulées vous valaient à coup sûr d’être sanctionnés sur le champ par vos interlocuteurs sous forme de mépris, de mise à l’écart ou de réplique immédiate : une punition suffisante et qui valait bien en tous cas les lois que l’on a dû promulguer pour empêcher toute allusion au sexisme, au racisme et à l’ homophobie !…Il n’y avait pas besoin de tribunaux pour cela…la stupidité de ceux qui se risquaient sur ces terrains bourbeux était immédiatement sanctionnée par leurs interlocuteurs et cela s’avérait dans la plupart des cas amplement suffisant !…..

Depuis on a cru bon de promulguer des lois pour réprimer les mots et les écrits homophobes, sexistes, racistes ou antisémites ! D’ailleurs il m’est toujours apparu suspect de parler de racisme et d’antisémitisme comme si les deux n’étaient pas de même nature : si c’est encore un coup pour mettre les juifs à part !….il faut le dire, mais en tous cas, tout ceci  ne me semble pas de nature à arranger les choses !

Dieu merci, je me flatte d’appartenir à une époque où il n’était pas nécessaire de légiférer sur la connerie humaine puisque nous étions alors suffisamment nombreux à la base pour la contenir, la sanctionner et l’éradiquer de façon immédiate en y répliquant….hélas, les nouveaux cons « génétiquement modifiés », toujours plus nombreux continuent à se développer de façon exponentielle, de telle sorte qu’il est devenu désormais nécessaire de les canaliser…Jadis, nous en comptions tout juste un certain nombre parmi nous, aujourd’hui il a bien fallu nous habituer à vivre parmi eux !….

Quoiqu’il en soit, ces lois auraient pu être justifiées si elles avaient eu pour effet de diminuer considérablement le nombre de racistes, de sexistes et d’homophobes, mais pensez vous que ce soit vraiment le cas ?

Il y a toujours autant de blaireaux pour prétendre que les femmes ne sont bonnes qu’à coucher ou à être battues, il y a toujours autant de franchouillards stupides qui sont convaincus qu’il n’y a pas de place chez nous pour tous ceux qui sont nés au Sud de Marseille ou à l’Est de Strasbourg, et que tout irait mieux s’il y avait moins de Noirs , d’Arabes ou de Juifs !…. Toujours autant de maris volages ou de femmes frivoles mais de bonne éducation traditionnelle pour juger sévèrement ceux là qui s’aiment beaucoup plus sincèrement qu’eux mêmes, et tout cela parce que tout simplement ils appartiennent au même sexe !… Et que dirons nous des pères de famille apparemment irréprochables, mais pour lesquels le fait d’aller se faire éponger de temps à autre par un travesti n’est rien d’autre qu’une distraction à inscrire entre leurs séances de « muscu », leurs parties de chasse ou leurs parcours de golf….

Les imbéciles qui auparavant lâchaient sporadiquement leur venin dans le courant des repas de famille, au café du coin, à la machine à café ou devant n’importe qui passant par là, pouvaient à l’occasion se faire rabrouer sur place et ça ne manquait pas d’arriver….Il fallait bien que les humeurs de toute sortes s’épanchent…. Tout cela pourtant se réglait le plus souvent sur le champ ….

Faute de pouvoir le faire désormais, la pression monte dans la gigantesque « cocotte minute » des idées xénophobes de toutes sorte,s et même si l’apparence paraît plus lisse en raison des lois, je ne crois pas que la notion du « politiquement correct » que l’on nous impose soit de nature à résoudre ces questions en profondeur !…..Les mots restent les mots, on peut les dissimuler derrière tous les non dits…. Mais la tempête sous les crânes demeure, et déjà certains se fissurent imperceptiblement ..

15-politiquement-correct

En un mot, il se pourrait qu’un jour le fameux « politiquement correct » puisse nous valoir à moyen ou long terme quelques problèmes…..Déjà on commence à recenser les « pétages de plomb », les bavures en tous genres de la part de tous ceux là qui n’en peuvent plus de devoir maîtriser leurs instincts et leurs pulsions….

.
D’ores et déjà, tout cela engendre une certaine façon de s’exprimer avec les 500 mots maximum dont dispose le Français de 2017 issu d’un enseignement qui a délibérément sacrifié l’apprentissage familial de l’orthographe, du vocabulaire et de la grammaire au profit de la console de jeux et du téléphone portable.

Pour avoir bien connu le temps où suivant son humeur on était calme ou énervé, je dois me résoudre à accepter aujourd’hui à ne plus être que « cool » ou « speed ».

Comme tout le monde, j’apprends à tout mettre « entre guillemets » dès que je veux donner un peu plus de force à mes idées ou davantage de vigueur à mes propos ; sans doute avez vous aussi remarqué cette tendance à tout mettre entre « guillemets » :

– Ce matin je suis resté dans mon lit….. « entre guillemets»….c’est ma copine qui était contente « entre guillemets » après ça je suis allé « entre guillemets » préparer le café, et puis une heure plus tard je suis parti travailler « entre guillemets »…. Ou entre parenthèses !

Pour ma part tous ces guillemets placés d’une façon quelque peu anarchique et non conventionnelle me font traduire cette phrase de la manière suivante :
– Ce matin, j’ai eu une panne d’oreiller, ma copine en a profité pour me demander un tour de manège supplémentaire, après quoi je suis allé préparer le café qui était une véritable lavasse, puis comme j’en avais marre , je me suis tiré en lui faisant croire que j’allais bosser….  C’est y pas mieux comme ça !..quand on retire les guillemets, ça change tout, non !

Aux guillemets, il conviendrait aussi de rajouter les expressions bouche trous telles que les « En fait… », « On va le dire comme ça… » ou même « C’est pas pour dire »… » ….On peut aussi y ajouter le « C’est Bon » sans oublier le désormais fameux « y a pas de souci » dont la répétition parfois compulsive chez certains interlocuteurs permet de penser qu’il s’agit là, sinon de tics ou de tocs du moins sur un plan purement grammatical de véritables « conjonctions de « connification ».

 

Très inquiétant pourtant le fait de constater que l’on retrouve ces formes de langage ( et parfois même de façon compulsive) chez beaucoup de décisionnaires y compris même chez certains Conseiller(e)s Municipaux d’Orléans…..Sans doute est ce la le signe de la disparition des tenants des Humanités Classiques au profit des Générations issues de la fameuse « Méthode Globale » ….Encore quelques années, et il y aura une véritable ambiance de « Ouf » dans la salle du Conseil !…

Tout ça est effectivement très con pensez vous !…Non c’est seulement « politiquement correct » et vous avez raison, c’est souvent la même chose !… »D’accord « !…Ce simple mot constituant à lui seul un toc d’ expression que l’on retrouve fréquemment  chez les guides de musées ou même chez le personnes chargées de vous faire visiter les Palais Nationaux  : Assemblée Nationale etc…. » C’est dans cette salle que les députés se retrouvent avant les séances… ».D’accord ! »….Et si on n’est pas d’accord, ça change quoi !…

Il est vrai, que dans l’actualité le « politiquement correct » en prend souvent pour son grade et que là encore, souvent l’exemple ne vient pas de haut !

Même dans notre vie courante le « politiquement correct » se transforme fréquemment en « socialement acceptable », et prend parfois des aspects tellement mystérieux qu’ils en deviennent inquiétants, qu’il s’agisse de non dits ou de langages convenus !

Me rendant à la déchetterie la semaine dernière pour y déposer quelques rebuts de ma consommation personnelle j’ai pu constater que le bac correspondant au « tout venant », c’est à dire tout ce qui n’est pas en plastique, en carton ou en métal n’existait plus, ou plus simplement que le fameux bac « tout venant » avait changé de nom et s’appelait désormais : « Non Revalorisés » ?…..Qu’à t’on voulu dire ? Au terme de quelle réflexion un ou plusieurs fonctionnaires ont ils décidé que les « tout venants » deviendraient désormais des « non revalorisés » ! Et finalement ça change quoi par rapport au pékin qui vient se débarrasser de ses déchets ?
Voilà sans doute jusqu’où nous en arriverons dans notre Société,  lorsque la forme aura totalement remplacé le fond, quand le « politiquement correct » aura pris le pas sur le ressenti et, lorsque finissant de ployer sous une masse de textes réglementaires nous aurons tout simplement oublié que nous ne sommes que des hommes, certes… .Mais que nous sommes tout de même (encore)  des hommes !

resistez-avec-brel-et-einstein-3

 

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans actualité, Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, Justice, Municipales, politique, politique locale, Presse, Uncategorized, Vie locale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour LE POLITIQUEMENT CORRECT…. SOUVENT CON…. PARFOIS DRÔLE !

  1. Jean du MoDem dit :

    Si mes souvenirs sont exacts, des guillemets peuvent coûter 500 € en justice!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s