LA FÊTE « AUX » VOISINS ……AH ! CE QU’ON S’AIMAIT !….

La Fête des Voisins était pourtant  rentrée dans le calendrier entre la Journée sans Tabac,celle de la Femme, celle de la Courtoisie au Volant et celle de la Fête des Grands Mères……Que s’est il donc passé en cette année 2017 pour qu’elle ait quasiment disparu de nos préoccupations et  que cet évènement qui apparaissait incontournable soit tombé en désuétude ?

Hélas nous avions l’impression de la vivre au présent pour enjoliver notre avenir et voici que nous sommes désormais contraints d’ en parler à l’imparfait !..

Tout cela procédait sans doute de notre volonté de drainer et de contrôler les comportements d’un maximum de citoyens : obliger tout le monde à penser aux mêmes choses au même moment  est certes une bonne manière de « canaliser » la population, et  de ne pas être surpris par les éventuelles réactions inattendues des uns ou des autres !

Cela pouvait correspondre aussi la volonté de parer à de graves carences sociétales ou culturelles : quoi de plus naturel que de cultiver la courtoisie à l’égard de ceux qui vivent dans votre environnement immédiat ? Quoi de plus normal que de ne pas se conduire comme un goujat parce que l’on se trouve au volant de sa   voiture ou même de ne pas incommoder son prochain en lui envoyant en pleine figure la fumée de vos mégots ?

Si nous en étions arrivés là, c’est bien qu’en effet beaucoup de ce qu’il faut bien appeler  » la plus élémentaire éducation commençait à nous manquer cruellement, jusqu’à compliquer sérieusement notre Art du  » Vivre Ensemble « .

Pire, il semble même que le fait de ressortir tous ces manquements n’était pas forcément de nature à changer les choses, sauf à nous donner bonne conscience face à des questions que nul ne maîtrisait plus : Dirigeants, Parti Politiques, Parents ou Educateurs pour la plupart d’entre eux nous apparaissaient désormais quelque peu débordés et démunis ….

La Fête des Voisins constituait sans doute l’un des aboutissements de toutes les lacunes accumulées tant par notre système éducatif que par la démission de l’autorité parentale dans un contexte où les difficultés sociales avaient contribué à brouiller tous les codes…..Un peu comme si en désespoir de cause nos responsables à tous niveaux n’avaient plus d’autre recours que de nous inciter à  » Boire quelques verres ensemble, pour essayer de mieux nous entendre entre nous et malgré tout !  »

La Courtoisie, la Galanterie, la Politesse et même les Voisins ont donc fait l’objet pendant  quelques années d’opérations promotionnelles s’étalant sur 24 heures, au risque d’ailleurs de se retrouver quelques peu dénaturées au passage, comme tant d’autres ! Quand on se souvient que la plus ancienne d’entre elles : la Fête de la Musique s’’était très vite transformée au fil des ans en  » Fête du Bruit  » !

Voici donc ce qu’il advint du Jour de la Fête des Voisins !….  »  Asinus Asinum Fricat ! « ….Comme on dit en latin !…..

Cette année encore nous avons pu croire que la mécanique de la « Fête des Voisins  » allait se remettre en marche et nous offrir une fois encore un « havre  » de paix dans l’océan des turpitudes et des promiscuités que les situations de voisinage nous offrent en permanence.  Et bien , non: 2017 n’aura fait que d’attiser les différences et les désaccords entre voisins et cohabitants  comme si la politique et les questions régaliennes encore en cours étaient venues à bout de tant d’efforts  pour rétablir le climat de bonne entente entre voisins…

Bien évidemment derrière tout ça, il y avait au départ les meilleures intentions du monde : combattre l’indifférence de personnes qui vivaient à côté les uns des autres afin de créer une solidarité et un respect mutuel permettant une meilleure qualité de la vie en commun….Vaste programme !…

Il est vrai que bien souvent les portes palières des appartements autant que les portails des jardins se refermaient chaque soir sur les problèmes de la Famille et de la cellule hermétique que l’on en aura faite ! …..Ah la Famille !…. Que n’a t’on pas fait pour en exalter les Valeurs ?…. A tel point que l’on en a oublié que la Famille devait nécessairement s’insérer dans son immeuble, son quartier et sa ville…….Il n’empêche que chaque soir chaque porte se refermait sur ses secrets et dans la plus grande indifférence par rapport à ce qui pouvait se passer à quelques centimètres de là….Juste derrière la cloison !….Et avec le plus grand mépris , qui plus est affiché pour tous ceux là qui vous entouraient….

Les voisins ont toujours eu pourtant un point en commun avec la Famille : eux non plus,  on ne les choisit pas ! C’est finalement ce qui les différencie principalement des Amis…..

L’espace d’une soirée, tenter de se rendre en famille à la rencontre des voisins pour en faire des amis, relevait  donc bien de la quadrature du cercle autant que de la pratique du bilboquet à deux trous en terrain accidenté !…

Bien sûr dans un premier temps la journée des Voisins pouvait faire vendre quelques tonnes de chips et quelques palettes de packs de bière !…..

Elle permettait même parfois de déguster des sangrias improbables, des punchs approximatifs et des acras de morue panés à la sciure de bois….On trinquait, on se souriait  et en général on en profitait pour glaner quelques impressions qui permettaient d’alimenter les zizanies et les cancans pour l’année à venir : entre les jalousies à propos des bagnoles et des fringues, les reproches sur l’éducation des enfants, les mesquineries d’ascenseur et les problèmes de linge qui sèchent aux balcons, sans compter  les conflits à propos des poubelles…. Ce n’étaient  certainement pas les sujets de conversation qui manquaient…. au demeurant plus passionnants les uns que les autres !…

Hors concours, mentionnons pour mémoire les opportunités de cocufiage susceptibles de se nouer autour du barbecue ou lors du découpage de la tarte aux pommes…. Combien de liaisons ancillaires se seront elles nouées en ce soir de la Fête des Voisins autour du barbecue,tandis que les chipolatas rejetaient leur gras attisant de par leur apparence les expressions et les comparaisons  prêtes à nourrir tous les fantasmes ?…..   Juste de quoi aborder l’année qui venait avec sérénité et avec la perspective d’une paire de cornes de surcroît…. Ah décidément, la Nature Humaine sait parfois être aussi déconcertante qu’imprévisible !

Dans le cas particulier qui me touche, et surtout dans mon immeuble il me fallait affronter entre autres….

1° Le grand con qui demeurait juste en face et qui ne m’avait jamais salué une seule fois en six ans, malgré mes différentes tentatives : dans son cas je concevais mal que le partage d’une pizza puisse arranger quoique ce soit !

2° La dame d’à côté qui m’avait subrepticement enfoncé la portière de ma voiture en essayant de se garer et qui ne m’avait même pas laissé un mot sous l’essuie glace pour me dire que c’était elle qui m’avait fait ça !

3° Le mari de cette dame qui était par ailleurs un bon copain et à qui son épouse bien sûr n’avait jamais raconté qu’elle avait endommagé la portière de mon auto….

4° et enfin : la cerise sur le gâteau : un autre voisin qui avait assisté à toute la scène, auquel je n’en avais jamais parlé et qui s’était fait un plaisir de se rapprocher de moi pour me raconter qu’il avait été témoin de la scène, histoire surtout, je n’en doute pas d’en rajouter une couche !…Dès lors le problème offrait plusieurs solutions:

Alors qu’est ce que je devais faire ?…Aller voir mon copain pour lui dire  » Regarde ce que ta femme a fait à ma portière ? « …. et même au besoin ajouter  » C’est l’autre voisin qui me l’a dit ! « …. Pour peu qu’il aille en parler à son épouse elle n’aurait pas manqué alors de me sauter à la gueule en me disant que  » C’est pas vrai ! « …Je lui aurais alors répondu  que c’était l’autre qui me l’avait dit, et ça risquait de plomber gravement la Fête des Voisins !

Que vouliez vous que j’aille foutre dans un tel panier de crabes où chacun faisait semblant de ne rien savoir alors qu’il pouvait tout dire mais ne le faisait pas, uniquement pour que la soirée ne se termine pas en s’envoyant des tubes de mayonnaise à travers la gueule ou des gobelets de  » Préfontaines » dans la figure….

Passer une soirée au milieu de gens qui vous connaissent à la fois trop ou pas assez… .En tous cas suffisamment pour cultiver tous les préjugés possibles à votre égard…. Devoir s’abstenir d’aller aux toilettes, par crainte que tous ceux qui vous ont vu vous absenter en profitent pour vous tailler un costume pour l’hiver !…. Attendre et Subir le moment incontournable où le Bidochon de Service ou bien le Dupont Lajoie de circonstance allait inévitablement se laisser aller sous l’effet de l’alcool à déclarer suivant les cas :

 » Que ça irait mieux s’il n’y avait pas autant d’étrangers en France ! « 

 » Qu’il y avait trop de pédés ! « 

 »  Que tout ça c’était  de la faute des Juifs « 

 »  Que ce qui nous manquait…c’était une bonne guerre « 

 »  Que c’était Hitler qui avait raison « 

Et bien non, je ne veux même pas prendre ce risque !

Il ne me semblait pas que la Solidarité ait jamais eu besoin de barbecues ni de pot de rillettes pour retrouver un deuxième souffle dans nos rues et nos quartiers…. Sauf à dire que nous étions tombés bien bas !

Et bien cette année j’ai finalement plutôt bien accepté que la Fête des Voisins s’efface de nos préoccupations, comme Halloween ou le Beaujolais nouveau , et toutes ces circonstances artificielles !…

Bien souvent il m’arrive encore au titre de la plus élémentaire courtoisie de faciliter le quotidien certaines personnes de mon entourage, handicapées ou simplement en tenant ouverte la porte de l’immeuble à des voisins chargés de sacs…. C’est de la courtoisie tout simplement : mes propres parents m’ont appris cela il y a bien longtemps…j’ai toujours mes 12 points à mon permis de cohabiter, et je n’ai pas besoin de cours de rattrapage….

La journée des Voisins…après tout pourquoi pas…. Quant à moi je passerai sans doute cette soirée avec des amis qui ne seront pas pour autant des voisins, lesquels ont aussi des voisins qui ne sont pas forcément leurs amis ….

Bonne Fête malgré tout à tous les voisins qui la feront ensemble…. Puissent ils y puiser des forces pour mieux se comprendre et s’apprécier à défaut, de nouvelles raisons d’alimenter leurs querelles au travers des paroles qu’ils ne manqueront pas de s’échanger avec l’intention d’épater les autres en se valorisant eux mêmes ! …

Et n’oubliez jamais ;  » Un voisin, c’est avant tout quelqu’un qui ne vous pardonnera jamais d’avoir eu le culot de penser que vous alliez pouvoir vous installer impunément à côté de chez lui « …. Cherchez donc l’intrus ?… c’est vous !

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans actualité, Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, Justice, Municipales, politique, politique locale, Presse, Uncategorized, Vie locale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s