LES BIGARREAUX SONT PLUTÔT BIGARRES CETTE ANNEE ……

 

6 ,95 € le kilo ce vendredi après midi dans une grande surface Orléanaise pour acheter des cerises bigarreaux à l’aspect tout à fait moyen…. Provenance : Turquie !

Et pourtant nous voici en Juin…la pleine saison pour nos cerises hexagonales , et ceci même si la météo a été exceptionnellement mauvaise, il semble néanmoins qu’il ne soit jamais trop tard pour certains pour faire des affaires en nous vendant des bigarreaux d’Istanbul à un prix tel que pour un peu on nous les emballerait à l’unité et dans un écrin…

Si c’est là le seul moyen qu’ils trouvent pour nous convaincre de les intégrer dans l’Europe au plus vite…. J’ai bien peur qu’ils se fourrent le doigt dans le turban jusqu’à la chéchia !….

Pour ce prix là, c’est moi qui me fait la cerise, et il faut bien le dire : les clients, eux non plus ne se précipitent pas pour les acheter !

Une pauvre femme à mes côtés et qui devait adorer ça marmonnait toute seule :  » Qu’est ce que je fais ? « …..D’emblée je lui répondis  » Vous faites comme moi Madame,…vous achetez autre chose ! « .

On verra ça l’année prochaine : cette année les splendides cerises du Val de Loire seront pourtant abondantes…Et  à ce prix là, je ne suis pas près de remplacer les griottes de Cléry par les monstrueux bigarreaux du Bosphore!.. …

C’est scandaleux de nous proposer une telle alternative…. Rien que pour ça il y a 700 ans, on envoyait une croisade qui à défaut de bigarreaux nous ramenait en prime la tête du Sultan de Constantinople ou tout simplement les petites culottes en parchemin de la Reine de Smyrne……

Pour le prix d’un kilo de bigarreaux Turcs à Orléans, je vous conseille plutôt d’aller marchander dans les souks d’ Istanbul 2 paires de Babouches et une djellaba en poil de dromadaire de Cappadoce…. Au moins ça vous tiendra chaud l’hiver !

Il semble en tous cas, qu’avant même de rentrer dans l’Union Européenne, les Turcs aient parfaitement compris son mécanisme qui consiste à arnaquer les partenaires de préférence à tous les autres…après tout, ça ne sort pas de la famille…. Pour l’heure il semble qu’ils n’en soient qu’à frapper à notre porte avec leurs bigarreaux !

A nous de nous souvenir du Temps des cerises…. et que ces horribles pustules vermillon qu’ils prétendent être des bigarreaux ne vaudront jamais nos  » pendants d’oreilles  » que l’on n’achète pas, puisque suivant la chanson :  » on les cueille en rêvant « ….

 

Quand vous en serez au temps des cerises

Souvenez vous bien, oui ! que c’est chez nous

Qu’on les cueille encore

N’allez pas chercher auprès du Bosphore

Ni pour leur parfum pas plus que leur goût…

Car il reviendra le Temps des cerises

Celles qu’on ramasse ou qu’on va chercher

Jusque dans les branches

Plaisirs des repas et joies des dimanches

Depuis Orléans jusqu’à Beaugency

Au prix ou se paie le bigarreau turc

Achetez des clous, n’importe quel truc

Et même pourquoi pas de l’eau de Vichy !

Car il est à nous le Temps des Cerises

Depuis qu’il symbolise la Liberté

Celle de la Commune

Il n’est pas question de les galvauder

Cerises de sang, cerises d’infortune…

Nous les attendrons…le temps qu’il faudra

Celles que les  » Hypers  » ne nous vendront pas !…

PS/ C’est au cours de cette visite que j’ai par ailleurs remarqué que les Grandes Surfaces (vérification faite sur plusieurs articles) augmentaient leurs prix le vendredi matin, à l’approche du week end, pour cause d’  » affluence assurée « …. Juste le temps de les ramener à une hauteur plus raisonnable le lundi matin !…. Encore un point à surveiller : après les variations saisonnières, voici venu le temps des soubresauts hebdomadaires…. Comme les relevés de prix sont effectués en début de semaine, voilà pourquoi l’inflation reste stable et pratiquement nulle…CQFD !

Voici de quoi justifier en tous cas le coup de pouce que l’on ne donnera pas au SMIC le 1° Juillet, voici de quoi motiver que l’on n’augmente pas les retraites et si vous n’êtes pas content, les vieux  » Z’avez qu’à travailler ! « 

A tous ceux là qui ont peur de crever parce que la Vie devient trop chère, que répond le Président ?

 »  Ce n’est qu’un mauvais moment à passer, et vous verrez : les cerises, autant que les patates ou les pissenlits, ça devient gratos quand on les bouffe par la racine ! « 

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans actualité, Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, Justice, Municipales, politique, politique locale, Presse, Uncategorized, Vie locale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s