MORALISATION DE LA VIE POLITIQUE ?…UN GOÛT « AMER D’ALORS ! »

Partie d’une idée insufflée par François Bayrou; dont il est vite apparu que son sens de la Morale Politique ne pouvait même pas lui permettre rester plus de 10 jours au Ministère de la Justice, on devine l’embarras du MoDem laissé orphelin et aux mains de Marc Fesneau à L’Assemblée ….Ce jeune député qu’au demeurant j’estime quant à lui: sincère et honnête autant que compétent, se retrouve à hériter des miasmes nauséabonds laissés par son prédécesseurs et à tenter de remobiliser ses troupes au travers du bilan qu’il, dresse de cette longue discussion au cours de laquelle il ne s’agissait finalement que de réapprendre  aux députés de la Majorité à ne pas mettre leurs doigts dans le pot de confiture ni à se servir à table avant tout le monde….Ainsi donc nous en étions là !….

On devine bien au travers de ce texte les quelques satisfactions, mais aussi les insuffisances et même certaines gênes qui transpirent au travers des propos de  Monsieur Marc Fesneau …

On pourra donc continuer à présenter sa candidature même avec un casier judiciaire plus ou moins chargé !…

La suppression de la réserve parlementaire,qui  m’apparaissait comme un moyen facile pour un député d’aider à financer des réalisations locales telles que des terrains de sport, des salles communes ou des associations dont on peut se demander comment elles vont pouvoir survivre…Cette réserve constituait un lien vivant entre les villes et les villages et les députés qui les représentaient….Une vision directe de la République sur le plan local..Et que rien ne prévoit de remplacer, en dehors d’un pouvoir discrétionnaire des ministres  !….

Tout cela se terminant par la création d’ une « Banque de la Démocratie, parce que « le financement de la vie politique est un des fondements du libéralisme » !….Une Banque de plus !….Et combien de scandales à venir ?….Parce qu’enfin qui parviendra à nous faire croire que c’est une banque qui puisse  se dresser entre le vice et la vertu ….

Une autre innovation, mais qui elle ne va pas dans le sens d’une moralisation de la vie politique mais plutôt dans la direction de l’amélioration  du sort ces Parlementaires, est passée dans un silence assourdissant : la suppression de la CSG sur les indemnités de ces Dames et de ces Messieurs….

 

A titre d’exemple de ce que représente pour chaque Parlementaire: Député et Sénateur , je vous propose ce fac simile récent (Mars 2017) de la fiche d’indemnités parlementaire émanant du Sénat…

 

Il faut comprendre que les deux sommes entourées de rouge: 367,70 + 173,03 soit un total de de 540,73 seront dorénavant réincorporées en plus des 5423.18 € figurant sur la ligne net à payer …Soit une augmentation de près de 10 % de l’indemnité parlementaire !….

Pour peu que l’on rapproche cette suppression de CSG chez les Parlementaires de l’augmentation de cette même CSG sur le compte des  retraités , sans qu’aucune compensation n’ait été clairement définie….

La France qui marche contre celle qui boîte !….Il ne nous manquait plus que ça !

 

 

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans actualité, Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, Justice, Municipales, politique, politique locale, Presse, Uncategorized, Vie locale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s