FESTIVAL DE LOIRE OU PLUTÔT « A PROPOS » DE LA LOIRE ?

C’est en effet la question que l’on peut se poser alors que cette manifestation semble désormais avoir pris sa place dans le calendrier à raison d’une nouvelle édition tous les deux ans.

Tout d’abord bon enfant, il semble qu’à chaque réédition, elle s’officialise ,et même se politise au fur et à mesure qu’elle s’étend aujourd’hui sur toute la Cité….

Il est vrai que sans doute depuis longtemps, Orléans était à la recherche d’un évènement majeur susceptible de dépasser un intérêt Départemental, voire Régional !….C’est donc la Loire qui lui en aura donné l’occasion ….. En l’occurrence, ce n’est pas Orléans qui se « réapproprie La Loire », suivant la formule initiée par la Mairie elle même, mais plutôt la Loire qui offre ce cadeau à la Ville qui depuis des siècles aura décidé de s’établir,à l’endroit même où elle amorce cet « ‘arc » qui la met dans la direction de ce qui deviendra bien plus loin encore son estuaire…..En échange, il est vrai que c’est à partir d’Orléans que se seront élaborés tous ces sites et cette l’Histoire qui auront permis que le Fleuve devienne véritablement Royal …..

Tout le reste est du ressort de la   Loire uniquement : sa faune exceptionnelle, sa flore et sa végétation d’une richesse infinie…ses paysages tantôt lascifs et qui se déchaînent parfois de façon imprévisible….Tout ce qui lui aura valu de figurer au patrimoine universel de l’Unesco, tout cela n’appartient qu’à la Loire, et à elle seule…..A cet égard pas plus qu’Orléans ni Jeanne d’Arc n’y sont pour quelque chose et sans doute eux mêmes n’ auraient ils pas existé  si la Loire ne s’était pas trouvée là, soit pour justifier de leur installation soit pour  décider de   leur passage à un siècle donné ou à un moment précis…

Moyen sans doute de rendre à Dieu ou à tout Principe Créateur de votre choix à tous,  la part qui lui revient dans l’ordonnancement des choses, et du même coup de ramener le Pouvoir Politique trop pressé de se « réapproprier » jusqu’à la Génèse de tout,  à son rôle essentiel mais limité: administrer au mieux et pour le temps qui lui est imparti tout ce que la Nature autant que le Patrimoine de la Nation lui aura confié.

Voila pourquoi, ce Festival, s’il est l’occasion pour Orléans l’occasion de rendre hommage à la Loire ,  ne saurait en rien constituer une opportunité de se la réapproprier, à la façon d’un enfant  ingrat qui se retournerait vers son héritage ou même d’un amoureux négligent redécouvrant sa compagne trop longtemps délaissée……

Quand les Hommes ont voulu s’approprier la Loire, cela s’est terminé par des Centrales Nucléaires, et sur notre Région particulièrement….Sans rouvrir ce débat, et en admettant que cela ait été nécessaire pour pallier nos besoins en énergie, reconnaissons que dans ces conditions il n’est peut être pas nécessaire que l’Homme continue de trop se « réapproprier » la Loire !….

La Loire est et demeure une sauvageonne, et l’Homme aura toujours en fin de compte du mal à la canaliser, à la dompter et à la domestiquer….C’est sans doute ,face aux problèmes qu’elle lui aura posé depuis toujours que seront nées toutes ces traditions, ces bateaux aux formes particulières et les visages burinés par l’effort et les épreuves de tous ces mariniers auxquels nous allons rendre hommage pendant cinq jours!

Demain la Fête sera finie…..Aujourd’hui c’est Orléans qui retrouve sa Loire et ses quais et non l’inverse…La Loire quant à elle aura superbement ignoré dans ses profondeurs et ses aspérités les hommages qu’Orléans lui aura rendu, et dont les Orléanais auront été friands…..

Pas de regrets donc….beaucoup de souvenirs….de très belles images et surtout chaque matin une Loire redevenue elle même, superbe mais toujours indépendante: capricieuse ou sublime suivant son humeur toujours prête à nous ravir, à nous faire trembler ou à nous surprendre, et finalement: n’est ce pas ainsi que nous la préférons plutôt que servile et domptée ?

La Loire n’appartient donc pas à Orléans, pas plus que l’inverse d’ailleurs, il ne peut être donc question de nous la réapproprier, puisque cela n’a jamais été le cas…..Entre Orléans et le Fleuve Royal qui la borde, sans doute peut on parler davantage d’histoire d’Amour bien plus que de possession et de soumission….Voilà bien pourquoi, c’est plutôt ainsi, sous ses aspects les plus sauvages que je préfère voir la Loire plutôt que dans une atmosphère où la Fête Foraine rejoint le Marché aux Puces …Parce qu’enfin tout de même lorsque les Knacks et les Burger viennent masquer à ce point la petite friture de Loire, les ombres, les barbeaux ou même les brochets….Tout cela finit par devenir un prétexte et rien de plus !

Enfin ça ne fait rien ….On se sera quand même bien amusés!….Vivement 2019 !…Et Lundi, des camions entiers de canettes et de déchets viendront rendre à la Loire son aspect que nous aimons….Et une fois de plus, c’est elle qui aura gagné la partie !

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans actualité, Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, Justice, Municipales, politique, politique locale, Presse, Uncategorized, Vie locale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour FESTIVAL DE LOIRE OU PLUTÔT « A PROPOS » DE LA LOIRE ?

  1. Jacky Boucher dit :

    Bel article !!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s