TOUCHE PAS A MA REGION !

 

Extrêmement révélatrices, les réactions déjà apparues à propos des modifications envisagées dans le nouveau découpage des Régions !

Que n’avons nous pas entendu à propos du  » mille feuilles  » administratif qui nous administre, et qui de la Commune à la Région finit par tout compliquer plus qu’il n’est nécessaire tout en nous coûtant très cher….Mais qui donc nous a parlé d’Usine à Gaz ?….Trop de Machins !…Trop de Présidents !…Et qui souvent passent davantage de temps à se tirer dans les pattes à nos frais qu’à nous trouver les meilleures solutions : l’exemple du Loiret avec la rivalité Serge Grouard / Eric Dolligé est assez édifiant !

Au sommet : la Région, la dernière venue dans cet assemblage, autour les modules que constituent les Agglomérations ou les Communautés de Commune, et au milieu : les Contribuables ; vous tous et moi même qui nous sentons davantage saignés au centre de ces luttes inter organismes que bénéficiaires de cette Super Administration !

Alors la question qui se pose désormais de façon impérieuse : Que changer ?….Que supprimer ?…

Les Communes ?…Souvent séculaires et rassemblées autour de leur Clocher, leur Château ou leur Vieille Halle cela paraît quasiment impossible et le Général de Gaulle lui même s’y était essayé et n’avait réussi qu’à en faire passer le nombre de plus de 38000 à un peu plus de 36000 aujourd’hui….

Le Département ?….Né de la Révolution le Département est devenu une véritable entité autour de laquelle chacun se reconnaît : voir la récente polémique née de la décision de supprimer les numéros de département des plaques minéralogiques automobiles et qui a obligé l’Etat à reculer même si ce numéro n’est plus autorisé à y figurer qu’à titre indicatif !….Chacun veut encore se revendiquer comme étant du 45, du 33 ou du 13 quand ce n’est pas du 9/3 ou du 6/ 9 !

Le Département, c’est aussi à chaque fois la Préfecture : Monsieur le Préfet représentant de l’Etat et aussi la présence de la Justice qui y tient ses Assises.

Toutes raisons qui rendent la suppression des Départements pratiquement irréalisable.

Restent donc les Régions….L’idée de la Régionalisation date de 1969, elle valut au Général de perdre le référendum à l’issue duquel il partit brutalement….Le projet fut réalisé par François Mittérrand sous la houlette de Gaston Defferre Ministre de l’Intérieur et dans la forme que nous connaissons aujourd’hui : 22 Régions, qui petit à petit ont trouvé chacune leur identité souvent beaucoup plus géographique qu’historique !

A ce jour on constate que tous les changements proposés et visant à passe de 22 à 15 Régions soulèvent tous le tollé général : la Picardie ne veut pas disparaître, Charentes Poitou ne veut pas être  » dépecée « , Caen supporte mal l’idée de rejoindre Rouen pour ne constituer qu’une seule Normandie, L’Auvergne se demande ce qu’elle a de commun avec Rhône Alpes et quant à la Région Centre tiraillée entre la perspective de devenir la Grande Banlieue Parisienne et celle de rejoindre un Val de Loire élargi….on l’entend gronder, du moins pour la partie Orléanaise qui nous concerne !

Comme toujours : qu’il s’agisse d’avantages, d’argent, de privilèges et même de questions d’identité : chacun aspire au changement, à condition que ce soient les autres qui en fassent les frais ou qui accomplissent tous les efforts !

Disons le tout de suite : après avoir laissé derrière moi Paris et ce qu’il est devenu: c’est à dire et avant tout un piège à Provinciaux !….Je verrais d’un assez mauvais œil de m’y retrouver rattaché à nouveau….

Pour le reste qu’avons nous à espérer ?

Nous partons d’une situation, à l’intérieur même du Loiret, où Orléans et Montargis constituent deux entités distinctes et qui ont déjà beaucoup de mal à s’intéresser l’une à l’autre et même à communiquer !

Quant au restant de la Région : qu’y a t’il de commun entre l’Indre, le Cher et le Loiret ….Tout cela semble en effet plutôt artificiel !

Que signifierait de raccorder les Départements actuels du Centre à une hypothétique Région Val de Loire qui comporterait en plus : la Sarthe, la Mayenne (qui n’ont rien à voir avec la Loire) et même le Maine et Loire !….Dans tous les cas nous perdrions le rang de Capitale Régionale au profit sans doute du Mans, cher à François Fillon, ou même d’Angers chouchoute de Roselyne Bachelot !

Ceci d’ailleurs ne m’apparaît pas primordial, le titre de Capitale Régionale n’étant que virtuel et propre seulement à susciter la  » gonflette  » des édiles locales et de leurs aficionados….Que demain Orléans ne soit plus Capitale Régionale, elle ne perdra pas un touriste, son Centre Ville restauré restera ce qu’il est et cela ne changera pas grand chose à la vie des Orléanais !

Dans cette question de Régions on a souvent tendance à confondre Administration et Folklore. En effet les vraies Régions, celles qui ont fait notre Histoire existent toujours dans nos mémoires et nos cœurs mais n’ont plus rien à voir avec leur organisation administrative…..Elles sont restées au niveau des Syndicats d’Initiatives et c’est là que l’on vous parlera encore du Berry, de la Gascogne, du Morvan, du Forez, de la Camargue ou du Pays de Caux !

Le problème de la réorganisation Administrative des Régions est aujourd’hui inséparable de préoccupation électorales : 22 Régions existantes, 20 Régions gérées par la Gauche….Voilà une verrue qui pousse en  » Sarkozie  » et qu’il convient d’éradiquer….

Comme on le voit les fourches et les hallebardes se seront levées menaçantes aux premières intentions à peine exprimées de la  » Commission Balladur « .

Finalement la France n’est pas plus facile à réformer sur ce point là que sur les autres et il est probable qu’en fin de compte et plutôt que de changer le moteur, on finira par bricoler une fois de plus la mobylette, en lui adjoignant un nouveau module qui lui permettra de rouler encore un peu jusqu’à ce que de nouveau on remplace une durite ou que l’on change un joint….La réforme en France se résume souvent à cela, jusqu’à ce que parvenus à certains carrefours ou à certains rendez vous que l’Histoire nous donne, nous soyons obligés de changer de monture pour en prendre une nouvelle que nous finissons toujours par exténuer comme les précédentes !

Alors me direz vous que peut on faire d’autre ! Oserais je proposer une solution qui ménage les uns et les autres, de là à transformer le mille feuilles en pain d’épices !..il restera toujours une marge, l’essentiel étant de ne pas disperser la galette de façon trop dispendieuse comme c’est le cas présentement ! …..Essayons tout de même !

Alors supposons que nous conservions les 22 Régions actuelles mais qu’au lieu de 22 Assemblées réparties sur l’ensemble du territoire comme autant de  » baronnies  » aux mains de potentats locaux plus ou moins préparés à leur tâche tels que nous en avons déjà connus, les Délégués Régionaux soient rassemblées dans un Parlement des Régions et qui siégerait bien sûr dans une ville de l’Hexagone à l’exception de Paris !

Cela ne modifierait en rien le mode d’élection au suffrage universel desdits délégués, cette Assemblée élirait elle même ses instances : Présidence, Commissions etc….L’avantage serait une gestion plus homogène des Régions prises à la fois dans leur ensemble et leur diversité, tout en permettant sans doute de faire des péréquations dans le but de niveler certaines différences de ressources entre les Régions en présence.

L’économie se situerait au niveau des 22 assemblées régionales : bâtiments, personnel et frais de représentation compris sans compter les facéties éventuelles de certains Présidents (es) susceptibles parfois de débordements ou de dérives ….Des budgets des Régions mieux contrôlés dans leurs choix et leur réalisation ou leur suivi….Telle pourrait être l’essence de la Réforme !

Bien sûr on pourra objecter qu’il s’agit là d’une recentralisation de la décentralisation….peut être, mais si l’on respecte l’identité des Régions actuelles et que l’on évite en même temps le saupoudrage, le gâchis et même le  » Pharaonnisme  » dont pourrait être atteint telle ou telle Région sous l’impulsion d’un avatar présidentiel toujours possible….Il se pourrait bien que cette solution vaille le coup d’être approfondie !

Pour l’instant que constatons nous sur le plan local : Un Président du Conseil Général dont nous savons qu’il n’est pas spécialement un allié du Maire d’Orléans bien qu’ils appartiennent au même Parti et qui précipite le Loiret dans les tenailles de la Région Parisienne.

Une Opposition de Gauche et qui par la bouche de Jean Pierre Sueur refuse cette alternative au profit d’une Région Val de Loire, même étendue.

L’avis du Maire d’Orléans, pourtant concerné au premier chef : nous ne le connaissons pas !….Nous compatissons à son embarras et nous comprenons sa position du fait de son appartenance au clan des  » UMP MAIS…  » ! En revanche nous constatons en même temps que certains de ses soutiens habituels et appartenant à la tribu des  » PAS UMP MAIS…  » ont d’ores accordé à Jean Pierre Sueur un satisfecit pour la position qu’il a prise sur le sujet !…Méfions nous : les petites fêlures font la perte des grandes soupières !

Dans tous les cas de figures, il semble qu’Orléans aura bien du mal à conserver son titre de Capitale de Région, et d’ailleurs quelle importance puisque ce titre n’existe pas officiellement et n’est rien d’autre qu’une vue de l’esprit en guise d’auto satisfaction pour les Maires des 22 villes qui abritent pour l’heure les Assemblées Régionales !

Les vraies régions sont celles que nous portons dans nos souvenirs, et tenez, je ne résiste pas à vous délivrer ce cri du cœur, et qui date de bien avant le temps où les Régions étaient bien autre chose qu’une simple ligne sur notre avis de taxe d’habitation !

Et tant pis (ou hélas) si ce texte a un peu vieilli ….

 

 

C’EST MERVEILLEUX…..LA FRANCE !

Je vous regarde, et je me dis

Que nous sommes tout d’même bien

Rassemblés tous ici

Vous venez de Béthune ou bien de Chateauroux

J’arrive de chez moi…..vous venez de chez vous

Le public est joyeux

Nous sommes de connivence

C’est tout d’ même merveilleux..

La France!

Je sais…il y a Fillon, Hortefeux Sarkozy

Bayrou et Ségolène, il y a Martine Aubry

Mais y avez vous pensé, il y a Mylène Farmer

Madame de Fontenay et Noël Mamére

Tout ce qui fait en somme que notre chère Patrie

Tient autant du cheptel…que de la Ménagerie

Y a toujours ces progrès

Ces avancées immenses

J’sais pas si on l’ fait exprès

Mais… c’est merveilleux la France !

Bien sûr y a l’ terrorisme

Il y a les faillites

Y a des cons…comme partout

D’honnêtes gens…faut l’ dire vite!

Puis y a le Val de Loire

Les Alpes et la Provence

Avec ses yeux pour voir…

C’est merveilleux la France!

Bien sûr y a l’effet d’ serre

Il y a la pollution

Mais avec un seul verre

Et rien qu’un tire bouchon

De Pouilly à Sancerre

De Bourgueil à Chinon

On respire bien loin

De toutes ces nuisances

Allez n’en doutons point

C’est merveilleux la France

Je sais il y a l’ Euro, les soucis la Vie chère

Des flics un peu partout, des papiers gras par terre

Mais laissez la voiture et continuez à pied

Ou bien même en vélo…enfin comme vous voudrez

Vous découvrez Vézelay, Rocamadour, Versailles

Amboise, Fontainebleau et puis vaille que vaille

Cette petite auberge dont la patronne affable

Vous indique ou se trouve la meilleure des tables

La serveuse est accorte, le patron gueule un peu

Parc’ que vous n’avez pas commandé  » ce qu’il veut  »

La fosse septique est là dans le fond du jardin

On peut pas se tromper…parc’ qu’on la sent très bien!

La friture de Loire vient de Mauritanie

Y a même le vin de table qui arrive du Chili

En payant l’addition vous allez aux toilettes

Tout au fond de la cour.. la cabane est proprette

D’autant que pour l’ouvrir on vous a même confié

Un très très gros nonosse avec une petite clé…

C’est pas qu’on est méfiant….ou qu’on a pas confiance

Mais pourquoi on chang’rait…c’est merveilleux la France!

Pour l’instant c’est comme ça…et pourvu que ça dure

Mais y en a qui s’occupent de démolir tout ça

Faut trier son courrier et même ses ordures

Faire son plein soi même et tant pis si ma foi…

Mes bas de pantalon empestent le gas oil

Ma poubelle se divise en quatre containers

Mon pompiste pour toujours a du mettre les voiles

Paraît qu c’est le progrès qu’il va falloir s’y faire

Mais enfin il nous reste Les Foies du Périgord

Et puis le Cassoulet de Castelnaudary

Il y a toujours des cèpes dans les bois de Chambord

Des bêtises à Cambrai…des conn’ries à Paris

Et pour ça on peut bien toujours nous faire confiance

Rien qu’au Gouvernement….c’est merveilleux la France

Mais enfin nous ne sommes tout de même pas à plaindre

Et nous avons c’est vrai l’habitude de geindre

Car enfin rien qu’ici….nous sommes bien heureux

Bien sûr ça va durer peut être une heure ou deux..

Mais enfin on peut dire encore tout ce qu’on pense

C’est pas comme ça partout….c’est merveilleux la France!

 

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour TOUCHE PAS A MA REGION !

  1. A peine commencions-nous à réaliser que nous pouvions nous intéresser à la Loire, indomptable mais créatrice de lien. Appartenir aux Pays de Loire aurait un sens pour moi. Mais nous fondre dans le Grand Paris… ça me donnerait presque envie de déménager… !

    J'aime

  2. Voilà la mise au point que j’attendais. Il était quand même bon de rappeler certaines petites choses bien oubliées aujourd’hui.
    Merci, au passage, à Madame le Maire de Beauvais d’avoir su préciser la même chose que vous.

    Ma signature, je la revendique, au nom des valeurs que vous défendez dans votre article :

    Bonnejean, né dans le département de la Mayenne, de la région des Pays de Loire, de parents nés dans l’Aisne donc picards depuis des générations.

    LA PICARDIE N’EST PAS AU NORD MAIS A L’EST !!! Si ma maman était là, elle vous dirait comme l’a fait Mme le Maire de Beauvais, qu’elle a connu, enfant, les Uhlans, pendant trois ans, elle qui est née à quelque dix kilomètres du « Chemin des Dames ». Que réfugiée en 18 (déjà) du côté de Vervins, elle était terrorisée par les bombardements FRANCAIS (indispensables !) des poilus libérateurs.

    Merde alors : Laon, c’est pas Paris !! et le Maroilles c’est pas Chti, c’est Picard !!

    J'aime

  3. net en feu dit :

    @Bernard,
    « et le Maroilles c’est pas Chti, c’est Picard !! » …
    L’exemple du Maroilles me parait particulièrement
    mal choisi lorsqu’il s’agit de défendre les limites actuelle de nos régions!
    L’aoc est le fruit de la coopération entre 2 départements (Nord & Aisne) et donc 2 régions (NPdC & Picardie) pour faire exister la Thiérache, « un pays » de production …
    De plus, à ma connaissance, Maroilles (la ville) se trouve dans le Nord (le syndicat mixte interdépartemental s’occupant de l’aoc alterne depuis toujours un président du Nord puis de l’Aisne, et inverse pour le vice-président).
    Alors pour moi qui aime le fromage, le fait que l’Aisne débarque dans le Nord-Pas-de-Calais, ça m’en touche une sans faire bouger l’autre 🙂

    J'aime

  4. Alors là ! Pour rester sur le même registre : y’a de quoi se les prendre et pis se les mordre !!
    La « ville » de Maroilles, vous l’avez vue ? Un bled ! en pleine campagne ! Pas de fromagerie aux alentours, à ma connaissance, sur le territoire nordiste de Maroilles.

    Qui produit le lait qui fait le maroilles? Les vaches de la Thiérache, dont la majorité dans l’Aisne ?

    Bon ! Faut que j’arrête 😉 Je suis un peu de mauvaise foi parce que les vaches n’ont pas de frontière, je vous l’accorde.

    Mais si les éleveurs de la Thiérache de l’Aisne ont accordé de laisser l’AOC du maroilles au Nord-Pas-de-Calais, c’est peut-être pour des raisons économiques.

    Et franchement, l’industrie laitière, vu que je suis un gars de la ville, j’y connais rien 🙂
    Mais je me renseignerai.

    J'aime

  5. En tout cas, pour en finir, le maroilles c’est vachement bon !!!!

    J'aime

  6. BCT dit :

    Je déménage aussi. A ciao bonsoir. De toute façon je déménageais déjà….
    Quelle connerie tout ça.
    Je vous demande de vous arrêter !

    J'aime

  7. Que vous arrive-t-il BCT ?
    C’est juste pour rire un peu. Il ne faut jamais tout prendre au sérieux.
    Je ne vous connais pas mais dès le début je vous ai dit que vous étiez quelqu’un de bien. Je continue à le penser.
    J’aimerais pas vous perdre, ni personne d’ailleurs.

    J'aime

  8. net en feu dit :

    @Bernard,
    Pour plus de renseignement sur l’aoc Maroilles,
    je vous recommande cet excellent article:
    http://ruralia.revues.org/document1033.html

    Nous étions de toutes façons hors sujet, Ballamou ayant dans son projet prévu de rattacher l’Aisne à la région Champagne-Ardenne.
    Aller, ce midi je me tape un « Vieux-Lille », affiné dans les mêmes fromageries que le Maroilles 🙂

    J'aime

  9. Bernard Bonnejean dit :

    Merci pour ce précieux renseignement, net en feu. Je vais lire votre document avec plaisir et attaquer un nouveau maroilles ou peut-être son petit frère livarot ce midi. Vous connaissez la boulette d’Avesnes ? Pas mal non plus, même cuisinée.

    Je préfèrerais encore l’Aisne rattachée à la région Nord, plutôt qu’à Champagne-Ardenne. Les Picards de l’Aisne, au-dessus de Laon, on les appelle les cht’is de l’Aisne.

    Je vais encore ramener mes histoires de famille. Papa, à l’âge de 14 ans, (il nous l’a raconté des milliers de fois), avait été « recruté » de force par le Kronprintz, le fils de Guillaume II, pour aller « casser des cailloux » (c’était son expression) dans les Ardennes. Il n’avait que moyennement apprécié 😉

    Mais son fiston que je suis a rendu son honneur aux Ardennes quand il a découvert Verlaine et notamment le « Verlaine d’ardoise et de pluie » (Guy Goffette) d’un prénommé Paul qui passa une partie de sa vie sur les routes de cette contrée.

    Remarquez, j’aime bien Troyes aussi. Alors…

    Bonjour à BCT, mon copain depuis le début.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s