LA DEMOCRATIE EN SOINS PALLIATIFS….LES CITOYENS AUX ANTIDEPRESSEURS !

 

 

 

Et suite à ce constat en forme de diagnostic : Comment voulez vous que la Sécurité Sociale puisse s’en sortir !…..

Entre ceux qui vous disent qu’il est encore heureux que nous ayons un Président aussi énergique pour faire face à la Crise et ceux de plus en plus nombreux qui pensent que vibrionner ne signifie pas forcément être efficace, le débat est désormais ouvert !

En attendant la discussion continue à se dérouler dans une ambiance où le

moral est de plus en plus à couper au couteau, au détriment même de

certaines valeurs de solidarité, de tolérance ou simplement de

courtoisie.  Moralité un climat que l’on pourrait qualifier  » de chiottes « 

dans les Entreprises, les Administrations et tout ce qui ressemble de près ou de loin à un lieu de Travail : les rivalités s’exacerbent, et les lions autant que les tigresses ne sont pas loin de s’entredéchirer pour s’arracher les restants d’un festin qui risque bien de disparaître pour tous !

Il en est de même dans le privé, où le voisin , le passant qui vous croise où le regard qui vous toise sont susceptibles de devenir en une seconde des adversaires voire même des ennemis résolus…..Comment avons nous pu en arriver là ?

 » Quand il n’y a plus de foin, les ânes se battent !  » le proverbe est connu ! Et c’est sans doute là la raison essentielle de ce climat.

 

Bien sûr…encore et toujours  » La Crise  » !….Indéniable…Mondiale et à propos de laquelle nous sommes tous d’accord pour ne pas tomber dans la  » sinistrose  » à condition toutefois de ne pas éprouver la sensation que nos dirigeants utilisent l’argument de la Crise à tout bout de champ et comme une aubaine s’offrant à eux pour justifier tous leurs manquements ou égarements !

A vrai dire il s’agit moins d’une Crise proprement dite et, dont un jour on pourrait décréter que l’on en est sorti….Mais plutôt d’une profonde mutation à l’issue de laquelle, nous nous apercevrons un jour que nous vivons de façon totalement différente qu’auparavant et que c’est bien ainsi !…Jamais plus nous ne retrouverons cette Société dont nous sortons, essentiellement matérielle et qui apparaît perdue corps et biens !…Peut être est ce la fin du  » Dieu Fric  » que nous appelions de tous nos vœux !….Et vous verrez que ceci n’est pas forcément une mauvaise nouvelle.

En attendant le rôle des politiques est bien de nous atténuer les rigueurs de cette Mutation qu’ils appellent la Crise et non pas de nous  » l’asséner  » quotidiennement comme un leitmotiv finalement assez pratique pour en arriver à des fins d’une autre nature qu’elles soient idéologiques ou même plus sonnantes et trébuchantes dans le cadre de petits arrangements entre amis !

 

L’exemple de la nomination de François Pérol à la tête du  » Nouveau Monstre  » né de la déconfiture des Banques Populaires et de la Caisse d’Epargne est édifiant à cet égard : celui ci, qui aura pris une large part dans l’Affaire Natixis, filiale de la Caisse d’Epargne et dont l’action aura chuté de 19€ à 1€ en un peu plus d’un an est désigné aujourd’hui par Nicolas Sarkozy comme étant l’homme le plus compétent pour diriger le vaisseau reconstitué suite aux naufrages successifs des deux précédents !….On ne sait même plus où l’on en est de l’avis de la commission de déontologie ou du comité d’éthique ; disons que pour nous résumer que même si le Président semble faire la grimace :

 

 » il a le tic de l’éthique même s’il n’a pas le tic de l’esthétique ! « …

 

Il n’empêche que c’est sans doute la Crise….une fois de plus qui permettra de faire passer cette solution là, jusqu’à ce qu’en fin de compte Perol apparaisse ainsi que le couvre feu, le marché noir, les tickets de pain ou les fouilles au corps….Regrettable certes mais nécessaire à cause de la Crise !….Et il ne nous restera plus qu’à accepter tout cela, même si c’est sur l’air de  » Et l’on s’en fout d’attraper la Perol (e)  » !….

 

En attendant chaque jour voit s’abattre de nouveaux indices assortis de nouvelles prévisions. Suivant la couleur du tailleur qu’arbore Madame Lagarde on sait si l’heure est a à la morosité que l’on distille ou à l’optimisme mesuré que l’on insuffle…

 

Depuis trois semaines les Antilles servant de laboratoire d’essais à la révolte qui gronde….Bien sûr que cette histoire qui frappe de plein fouet une population déjà éprouvée par des conditions de vie déplorable, mais comme toujours dans tout ce qui ressemble à des révolutions, ce sont toujours les notables qui tirent les ficelles, le peuple ne servant en fin de compte que de prétexte avec prière de fournir les fantassins….depuis 1789 rien n’a vraiment changé dans ce domaine.

A la Guadeloupe nous assistons au bras de fer entre Le Medef : Willy Angèle qui est un Monsieur comme son prénom ne l’indique pas et le LKP incarné par Elie Domota dont il faut quand même préciser que lorsqu’il ne porte pas des tee shirts colorés pour se rapprocher de ses troupes, il arbore bien la chemise et la cravate plus compatible avec sa position de Vice Président de l’ANPE locale ( Oh Pardon du Pôle Emploi !). A ce titre Monsieur Domota fait bien partie de ces fonctionnaires à 140% de traitement….Pas de quoi le soupçonner de ne pas être sincère dans sa démarche, mais l’occasion quand même de préciser que je me méfie toujours un peu lorsque je vois les moins pauvres prendre la tête des moins riches pour soi disant améliorer leur sort !….Des Philanthropes qui se transforment en Dictateurs ça s’est déjà vu !

Dans cette partie de pancrace Monsieur Domota incarne une version  » light  » de Fidel Castro à la sauce antillaise, revue et corrigée par la Compagnie Créole, le Medef conforme à sa tradition pousse des cris d’orfraie à chaque fois que l’on touche à sa  » cassette « , tandis qu’à Paris et au fil des jours le Gouvernement finit par céder au détail ce qu’il refusait d’accorder en gros il y a 15 jours….Curieux climat dans ce ménage un peu orageux incarné par la République et ses Départements d’Outre Mer !….Apparemment plus grand chose ne paraît plus conciliable…et pourtant personne ne veut parler de divorce !…Il paraît que 51% des métropolitains seraient d’accord contre 18% d’Antillais seulement…La pension alimentaire étant décidément trop difficile à fixer et sans doute impossible à payer, on en reste là comme dans tous les vieux ménages où l’on finit ses jours ensemble pour ne pas avoir à partager la vaisselle !

Plutôt triste tout de même le spectacle de ces Iles qui s’enflamment sur fond de misère et de famine après qu’elles aient incarné aux yeux des Métropolitains béats l’exemple du Paradis sur Terre avec ses plages de rêve et ses cocotiers…..Encore un rêve à oublier !

 

Pendant ce temps au PS on ne rêve plus et l’on se met en batterie pour les Européennes !…Ce soir nous aurons eu droit à la photo de famille avec tous les anciens compagnons de Ségolène qui auront profité des escapades insulaires et autres de leur icône….Oui, l’icône décônne !…si vous me permettez !

Toujours aux prises avec les journalistes entre les photos à publier et celles qui doivent rester secrètes, tout cela devient pathétique….Et voici qu’une couverture de Match nous la montre apparemment très heureuse et tenant par la main un inconnu au bataillon jusqu’ à ce jour !

Quoi de plus normal et pourquoi s’en offusquer : et surtout elle, quand on se souvient que c’est elle précisément qui a inventé le  » genre  » en 1992 alors que Ministre en exercice elle avait convoqué elle même les journalistes à la clinique où elle venait d’accoucher de sa fille Flora pour qu’ils fassent des photos à faire pleurer d’émotion les midinettes et les bobos du PS à Tonton ! ….A signaler que 15 ans plus tard et en pleine époque  » bling bling « , Rachida Dati ne sera pas allé aussi loin dans l’exhibitionnisme intime mis au service d’elle même !

Je conçois bien que la photo prise en compagnie d’un improbable blaireau n’ait pas le même impact positif sur le plan médiatique, mais dans ce cas mieux éviter Marbella !….Il existe de forts jolis endroits retirés en Lozère ou dans le Cantal beaucoup moins fréquentés par les paparazzis et autres spécialistes des cancans !

Voilà sans doute pourquoi Ségolène n’était pas, en revanche sur la photo de ce soir avec ses anciens compagnons regroupés autour de Martine Aubry pour les Européennes. A croire que ses désirs au présent soit plus forts pour l’instant que ses  » désirs d’avenir  » !

Que cela n’empêche toutefois pas les  » Royalistes  » d’adresser leurs dons à l’Association : déjà que Pierre Bergé a été forcé de vendre son mobilier pour payer le loyer, il va bien falloir des sous pour payer l’avocat dans le procès contre Match !

Pauvre Ségolène qui aura encore et une fois de plus tout confondu : sauter sur la scène pour grimper au Zénith et grimper sur l’occasion pour sauter au plafond !….

 

Et c’est face à tout ce monde qui se délite que Nicolas Sarkozy me paraît donner des signes de fatigue qui ne trompent pas : le cheveu est moins brillant et moins lisse…quelques blancheurs commencent à y apparaître en plus de quelques épis rébarbatifs qui ont tendance à se redresser de façon rebelle….Le nez se fronce, le front se plisse et de plus en plus le sourire se fait grimace….

 » Dieu que la République était belle sous l’Empire ! « …Voilà ce qu’on chantait en France après que Napoléon soit parti …..Pour l’instant elle n’est encore que malade ! Cela signifie t’il qu’il faille attendre encore un peu pour être convaincu que le pire n’est pas encore arrivé…..On verra bien, mais en tous cas si la Démocratie est au goutte à goutte, faites attention Monsieur le Président de ne pas marcher sur le tuyau….et de ne pas la débrancher !…..Non pas ce soir !….Je vous en prie et en attendant, cette nuit , je vais me prendre un petit cachet pour dormir en espérant pouvoir encore une fois me réveiller en même temps que la République !

 

 

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans actualité. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour LA DEMOCRATIE EN SOINS PALLIATIFS….LES CITOYENS AUX ANTIDEPRESSEURS !

  1. David C. dit :

    et oui! la démocratie vit de sale jour dans notre pays! mais il y a longtemps que les choses ont été prises en mains par les intérêts financiers. Les citoyens de France devrait prendre exemple sur les Antilles afin de demander une profonde enquête sur la dérive et les pratique mafieuse des banquiers.

    En périodes de crises, c’est le citoyens qui a le choix ou non de se soumettre au nouvel ordre qu’on veut lui imosé, j’ai bon espoir que la société civile se réveille et demande des compte tout en gardant son sang froid, sans violence. Attention au vieux démons

    Si l’idée de M. Sarkozy est que le politique reprenne le pouvoir sur la finance? et bien alors allons y! Mais faisons le dans la transparence totale et en dialogue avec les représentants du peuple et dans un cadre globale! Nous devrions nous inspirer de la commission Pérosa de Roosevelt en 1934 qui a mis fin à la dictature financière en exposant les pratiques crapuleuses des banquiers. Les responsables des banques devront passer devant une commission parlementaire mixte, afin de se rendre compte de leur action afin que les responsables politiques décident de ce qui est viable et de ce qui n’est pas viable dans le système bancaire actuelle. Les français ont droit de savoir comment leur argent a été utiliser et jouer! Nous devons éclaircir le chemin afin de redonner confiance aux banques de se prêter entre elles et de livrer du crédit pour relancer la production et la consommation! Nous ne pouvons plus signer des chèques en blanc aux responsables financiers de notre pays.

    david.cabas.over-blog.fr

    J’aime

  2. Catherine dit :

    Payroll = liste des salariés d’une entreprise, en anglais. Je trouve l’omophonie avec Perol assez marrante.

    Hier soir, j’avais les neurones assez vacants pour me farcir un peu de M6.
    Dans l’émission E=M6, on nous démontrait que la nourriture réputée bonne pour la poubelle, rapport à la date de péremption, était tout de même consommable. Cf. un foie gras passé d’un an dont une brave dame, en test aveugle, s’est régalée. Elle l’a même préféré à un foie gras non périmé.
    Après la pub’ nous avons appris comment faire durer nos godasses presque indéfiniment.

    Dans l’émission Capital, du moins durant le quart d’heure où j’ai tenu le coup, il y avait une floppée de braves gens qui montaient leur entreprise style EURL et autre micro entreprise. J’ai cru saisir un message subliminal du style : la crise n’existe que pour ceux qui ne font rien.

    En gros, avant il fallait consommer et jeter, jeter, jeter pour que les gros aient à bouffer. Avant, il ne fallait pas se prendre pour un patron trop vite. Etre salarié c’était pratiquement la seule issue pour le pékin lambda.
    Maintenant c’est le contraire. Rigolo, non ?
    Le foutage de gueule, est devenu omniprésent.

    J’aime

  3. Catherine dit :

    Au fait, le dimanche soir à la même heure que E=M6, il y a Zorro sur la 3, le « renard rusé qui fait sa-a-a loi ». Si m’en croyez, c’est mieux ! Au moins, là, on sait d’emblée que c’est une fiction. La preuve, ça se passe à Los Angelès. Quand on sait ce qu’est devenu Los Angelès, Zorro est forcément une légende. Mais on est averti.

    J’aime

  4. Catherine dit :

    Deux fleurs démocratiques :

     » Démocratie, ça veut dire gouvernement par la discussion, mais ça n’est efficace que si vous pouvez empêcher les gens de parler.  »
    Clément Richard

     » Tout le rêve de la démocratie est d’élever le prolétaire au niveau de bêtise du bourgeois. Le rêve est en partie accompli. »
    Gustave Flaubert

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s