DE L’ELEGANCE NATURELLE AU VERNIS QUI S’ECAILLE……

Pour avoir assisté à moins de vingt quatre heures d’écart aux séances   du Conseil Municipal d’Orléans hier soir et du Sénat cet après midi , j’éprouve  le sentiment sinon   d’être sorti d’un coupe gorge, pour me retrouver en sécurité,  mais du moins de me retrouver dans un climat plus apaisé après m’être extrait d’un malentendu permanent….

Les réactions de Gérard Larcher applaudissant à la proclamation de la Présidence de Jean Pierre Bel…..L’hommage rendu par le successeur à son prédécesseur et les réactions de tout l’hémicycle pour saluer le nouveau Président…..Tout cela témoignait d’une haute tenue, et ceci d’autant plus qu’au delà des paroles, les émotions apparaissaient sincères…..

Sur le fond on aura beaucoup épilogué sur le Sénat qui pour la première fois bascule à Gauche…..Certes cela peut retarder certains projets , mais le dernier mot restant toujours à l’Assemblée, la situation est plutôt en deçà des précédentes alternances , lorsque l’ Assemblée Nationale et le Gouvernement se retrouvaient en cohabitation avec le Président……

Ce changement n’empêche pas beaucoup d’électeurs de penser que le Sénat est la première pierre qui se détache de la Pyramide Elyséenne et que le reste va suivre….Ceux là n’ont pas forcément  tort…..Et il est fort probable qu’en cette saison où le cerf brame dans nos forêts, il semble bien que dans les  Allées pas forcément boisées) du Pouvoir on entende déjà sonner l’hallali……

Sans doute le Sénat aura t’il été le premier a accomplir sa révolution « post Sarkozienne » et à tourner les talons à cette période qui fait sans doute déjà partie d’un passé non encore achevé mais déjà en état de décomposition….

Régionales….Cantonales….Sénatoriales…..Autant d’échéances, autant d’élections perdues ….La prochaine échéance: celle des Présidentielles est à portée de mains des adversaires de Gauche et même du Centre…

A défaut même des sondages  toujours contestables…..Ce n’est pas gagné pour le candidat sortant face à la détermination de ses adversaires, l’état de l’opinion….Du coup  on sent bien qu’autour même du Président certains s’interrogent déjà de savoir si Nicolas Sarkozy est vraiment le meilleur cheval à jouer dans cette course…..Que penser de la récente réapparition d’Alain Juppé au cours de laquelle le mot de « recours » a été plusieurs fois prononcé?

Alors, c’est probablement le doute qui s’installe chez tous les Députés et Députés Maires qui seront les derniers à passer sous la toise après que les Présidentielles aient été jouées….Autour d’eux c’est toute la kyrielle des Attachés Parlementaires, des Conseillers Municipaux en quête d’ ambitions parlementaires ou de tous ordres…. A moins qu’ils ne soient préoccupés que de conserver encore un peu leurs indemnités ou leurs avantages  actuels…..Toutes, Tous se préoccupent de savoir s’ils ne seraient  pas, par inadvertance le nième  domino de la rangée qui est d’ores et déjà assurée de se retrouver cul par dessus tête à la prochaine échéance…..

Et c’est à ce moment que la sérénité de certaines Assemblées ne manque pas de s’en ressentir……Il en est ainsi du Conseil Municipal d’Orléans qui de toute façon,  sous l’influence de Monsieur Grouard n’aura jamais été un havre de la Paix entre les Hommes qu’ils soient ou non de Bonne ou de Mauvaise Volonté, et ceci même si parfois ils appartenaient au même Parti !……La Monarchie Municipale a ceci de bien spécifique qu’elle ne se cultive pas sur un tapis de pétales de roses !….

Depuis 2008, particulièrement, les rapports de forces dans l’hémicycle municipal sont devenus de plus en plus musclés….De procès en pommes de discordes savamment distribuées, l’atmosphère a fini par devenir délétère…. Les blogs, la presse et plus généralement Internet ont été voués aux gémonies par l’Edile qui décidément semble avoir de réels problèmes avec la contradiction qu’on lui oppose et plus généralement la Liberté d’Expression…..Même si l’on peut porter à son crédit de réelles réussites, et principalement dans la rénovation du Centre Ancien, il y aura toujours manqué un brin de ce qui fait que le citoyen puisse vivre dans sa ville paisiblement et ceci sans se heurter à la Charte de ceci ou à la Règle de cela : jusqu’aux Fêtes qu’elles soient Johanniques , de la Musique ou de la Loire, et même les Mariages en Mairie …..Tous ces échappatoires vers le rêve, la distraction ou la joie  populaire auront été bordés de barrières, bardés d’interdictions, cernés d’horaires drastiques et de règlements en forme de menaces……

Dans ces conditions, sans doute nos Elus de tous niveaux ont ils raison de s’interroger sur la position que pourraient prendre leurs électeurs  dans le temps très court où la parole leur sera rendue le jour où ils seront appelés à s’exprimer…..

Voila donc pourquoi, après avoir assisté à la cérémonie de passation des Pouvoirs au Sénat au cours de laquelle la Tradition Républicaine aura suffi à ce que la plus parfaite Elégance participe à lui donner finalement une impression de Sérénité plutôt rassurante pour tous ceux qui y auront assisté……Je me suis souvenu de certains moments du Conseil Municipal Orléanais où hier soir nous aurons senti parfois passer de près le souffle de la bagarre de chiffonniers……Et pour des sujets qui n’en valaient pourtant pas la peine…..

Il faudra bien que cette équipe aille à son terme et sur cette même tonalité, sachant bien que ce climat, au rythme des surprises qui nous attendent encore ne saurait que  s’accroître et s’embellir….On peut craindre déjà à la perspective de certaines échéances qu’il y ait déjà des grenades quasiment dégoupillées prêtes à jaillir de certains bureaux……

A la sortie du Conseil, repassant à la proximité immédiate de Monsieur Grouard…..J’ai bien relevé son insistance à ne même pas me saluer……J’en fus d’ailleurs bien plus gêné que vexé, car à ce moment précis j’étais en compagnie de deux Conseillers de sa propre Majorité qui comptent parmi de bons amis et que j’ai craint in moment de leur nuire en étant relégué au rang de « mauvaises fréquentations » qu’ils seraient susceptibles d’avoir……

J’ai bien noté, que de par le dédain qu’il me portait, je ne devais plus le considérer comme « mon Maire »……Nous savons tous qu’il y a eu des précédents dans ce cas et que ceux ci ont dû quitter la Ville …..Alors que dois je faire ?…… Y a t’il un chemin pour les Lépreux?… Ou un quartier pour les Contagieux?…..

Pour des raisons sans doute liées à mon grand âge je ne choisirai sans doute pas la Route de l’Exil….Je continuerai même mes visites régulières au Conseil Municipal…..Sans doute un vieux penchant pour les quartiers quelques peu interlopes surtout quand il advient qu’on s’y amuse un peu , mais aussi cette impression de revenir des bas fonds à chaque fois que j’en sors et que  je retrouve cette brise de Loire qui parfois remonte du Fleuve…….

Face à la dignité des Sénateurs , je comprends mieux pourquoi l’on désigne leur Assemblée sous le vocable de « Chambre Haute »……

Mais pourquoi donc le Conseil Municipal d’Orléans siège t’il dans les sous sols de l’Hôtel de Ville ?…..

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans actualité, Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, Justice, Municipales, politique, politique locale, Vie locale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour DE L’ELEGANCE NATURELLE AU VERNIS QUI S’ECAILLE……

  1. minijack dit :

    Pauvre chat de gouttières ! C’est tout de même bizarre ce dédain à ton égard, car le Maire aime pourtant bien les chats. Il est même allé jusqu’à élever un graffeur de greffiers quasiment au rang de porte-parole de la culture locale s’étalant les murs et les trottoirs de la ville…
    Mais, pour ton appartenance à un centre par trop incertain (même s’il est bien peu garni) et tes acidités quotidiennes, tu dois maintenant être catalogué chez les volatiles persifleurs.
    Si c’est le prix à payer de l’ironie facile et injuste du chansonnier, ça n’est pas cher.

    J’aime

  2. chatdorleans dit :

    @Minijack

    Merci pour votre compassion mais je ne pense pas pourtant que nous en soyons là !…..
    Quant à votre propension visant à transformer le Chat de Gouttières en « volatile persifleur » , il semblerait que vous ayez succombé à une certaine complaisance (sans doute pour donner un corps approximatif à une image plutôt hasardeuse) à confondre persiflage et déception…..A moins qu’il s’agisse de désenchantement….
    Le prix à payer pour l’ironie me dites vous?…..Souvenez vous plutôt de celui qui écrivait : « Redouter l’Ironie c’est craindre la Raison « …..

    J’aime

  3. Miguel dit :

    Mais dis-moi, cher Chat, tu ne m’aurais pas piqué la photo du conseil municipal ? Allez, à défaut de langue (pendue, naturellement), je donne ma photo au Chat. C’est bien parce que c’est toi…

    J’aime

  4. chatdorleans dit :

    @Miguel
    Tout à fait vrai…..J’avais le choix de piquer ta photo ou celle de quelqu’un d’autre que je n’aime pas…..Je t’ai sélectionné….Sois en flatté !….

    Amicalement

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s