LES TICS DES BLOGUEURS ET L’ETHIQUE DES BLOGS

 
  En l’absence de toute règle écrite, ce qui par ailleurs contribue à leur richesse et à leur foisonnement, les blogueurs face à leur clavier et leur écran continuent par le biais de l’usage, à établir, et dans la douleur les quelques principes, qui effectivement ne sont pas là pour limiter la liberté d’expression mais juste de nature à la rendre plus forte encore, parce que plus crédible et plus insolente encore si besoin est, dès le moment où elle ne se fourvoie pas ni dans l’injure, ni dans l’attaque personnelle purement gratuite.
C’est d’ailleurs sur ce thème que rebondit aujourd’hui  » La Gazette d’Orléans  » en partant de la dernière séance du Conseil Municipal d’Orléans pour en arriver à conclure à propos d’Hadopi, qui semble bien décidément empêcher Minijack de dormir….Tous le chemins mènent à Hadopi, doit il penser : nous en avons du reste parlé ensemble, il ne me semble pas en tous cas que cette question soit aujourd’hui prioritaire et par la même appelée à devenir obsessionnelle !…..
Tout juste aurons nous peut être l’occasion de voir ce que pourrait donner en matière de cataclysme, la nomination évoquée de Frédéric Lefebvre en qualité de Secrétaire d’Etat auprès de Frédéric Mitterrand pour ficeler la Loi sur le Téléchargement avec en bout de chaîne Michèle Alliot Marie dans le rôle du bourreau exécutrice des basses œuvres ! Quand le regard torve de Frédéric Lefebvre qui a toujours l’air d’être sorti de boîte à Neuilly sur le coup de 5 heures du matin croisera le coup d’œil quelque peu florentin de Frédéric Mitterrand ( ça doit être dans les gênes de la famille !)…C’est pour le coup que nous risquons d’assister à un choc de cultures !…..Spadassin contre Esthète : ça risque d’être spectaculaire…
Pas la peine d’en rajouter dans les lieux communs en dissertant pour la nième fois sur la parole qui serait une arme mortelle tout comme la voiture….Voilà en tous cas de quoi rajouter de l’eau au moulin des censeurs autant que des gendarmes : il n’est jamais interdit d’avoir du talent, que chacun écrive ou roule à son allure à la mesure de ses moyens et tout ira bien !
En attendant c’est à Orléans que l’on continue de s’étriper, et il n’est pas anodin de constater que la question des blogs se sera invitée à plusieurs reprises au Conseil Municipal cette année : toujours à la marge des sujets figurant à l’ordre du jour mais finissant par prendre finalement une ampleur inattendue dans cette enceinte.
A croire que la Majorité et l’ Opposition se livrent à une sempiternelle partie de tennis au sein de laquelle les blogueurs et les blogs sont appelés à servir de balles…voire même de raquettes ( ou de rackets comme vous jugerez bon de l’écrire)….
Il n’est pas prêt d’être clos le débat sur l’anonymat…le  » pseudonymat  » et toute autre forme de signature aléatoire !
Dans beaucoup de cas, il s’agit plutôt de coquetteries ou d’emblèmes voire même d’enseignes et l’on sait parfaitement qui est qui, puisque le nom figure en clair sur la page d’accueil….quand il n’est pas connu par ailleurs !
Sur quelques uns d’entre eux, ( une très faible minorité) on ne peut encore mettre de nom : l’expérience a prouvé en tout cas, que là aussi, le temps faisait son œuvre et qu’à droite comme à gauche les masques finissaient toujours par tomber d’eux mêmes !
A l’instar de l’espérance de vie d’un piéton sur la bande d’arrêt d’urgence qui se limite paraît il à vingt minutes, l’expérience a prouvé que l’espérance d’anonymat d’un blogueur sur la toile ne dépasse guère quelques semaines.
A noter par ailleurs que cette tendance à vouloir avancer masqué le plus longtemps possible n’est certainement pas l’apanage ni des blogs dits  » de gauche  » pas plus que de ceux dits  »  de droite « ….les exemples existent des deux côtés, le pire n’étant d’ailleurs pas de sortir de l’anonymat mais bien de courir le risque d’y retourner !
Qui se cache derrière le blog qui fût évoqué lors de la séance du conseil du 19.06.09 ?….Pour ma part je l’ignore encore, mais je pense que certains doivent le savoir puisqu’il paraît ( suivant leurs propres dires) que des menaces de plaintes ont été reçues par les interessés et presque simultanément retirées !
Chacun sait bien aujourd’hui que moi même, j’ai été l’objet très récemment de menaces qui n’ont jamais été concrétisées certes mais qui auront en tous cas contribué à faire quelque peu monter l’adrénaline dans la blogosphère…
Il est certain que chacun peut être excusable d’avoir ses colères et ses indignations, mais il est vrai aussi que lorsque l’on menace de porter plainte publiquement et que l’on ne donne pas suite…. On peut faire ça une seule fois à l’extrême rigueur, mais il ne faut pas en abuser !
Quand on prévient le Public que  » Coquette va sauter la rivière des Tribunes  » et qu’on la retrouve finalement un peu penaude et mollissant sur les fumerons derrière la haie ou la barrière, il est évident que  » Coquette  » risque de voir sa cote baisser quelque peu dans les courses qui suivent !
Dans tous les cas un mauvais arrangement vaut mieux qu’un bon procès, et cet adage sera toujours vrai pour toutes les affaires passées, présentes et à venir….
La position des modestes  » plumitifs  » que nous sommes ne nous préserve certes pas ni de l’erreur ni de la fragilité de certains de nos arguments… Il serait injuste qu’elle nous prédispose à devenir des boucs émissaires ou même des oiseaux de mauvais augures par lesquels tous les scandales arriveraient….
Il est frappant de constater en effet à quel point les très Grands Hommes ont toujours répugné à attaquer en justice leurs détracteurs les plus acharnés….
Après tout, nous ne sommes qu’à Orléans et même si les blogueurs ne peuvent être comparés à Sartre ou à Voltaire, sans doute sont ils à la hauteur de ceux auxquels ils s’adressent : à croire que nos Autorités et nos Ediles de tous niveaux ne méritent pas mieux que ce qu’ils ont : c’est à dire : nous en l’occurrence !….Il ne faut pas qu’ils s’en irritent, ils n’ont après tout que les blogueurs qu’ils méritent !
 
En tous cas, cette situation très particulière contribue à ce que la Blogosphère Orléanaise ait une réputation qui va bien au delà de la Région…Elle est l’une des plus foisonnantes et l’une des plus dynamiques de l’Hexagone : qu’il s’agisse de l’Entente Orléanaise de Basket ou de la Mésentente MunicipaleOrléanaise à l’égard des Blogs, dans les deux cas, on joue en Pro A , même qu’à propos des Blogs, ça fait bien plus que de  » rayonner « ….Ca irradie carrément !

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans blogs, Municipales. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour LES TICS DES BLOGUEURS ET L’ETHIQUE DES BLOGS

  1. minijack dit :

    Est-ce un hasard si la blogosphère orléanaise fait tant parler d’elle ?
    Je ne crois pas. C’est la logique même dans la mesure où cette blogosphère se compose pour une grosse part de gens proches de la municipalité, que ce soit en sa part majoritaire –minoritaire sur la toile–, ou au contraire en sa part d’opposition relativement plus représentée dans les blogs.

    Cette disproportion amène donc les blogueurs de gauche à se croire dépositaires d’un petit pouvoir extra-municipal, ce qui n’est pas faux puisque à défaut de démocratie réelle sur la toile le pouvoir appartient en l’occurrence à celui qui le prend.

    D’où une certaine vindicte des représentants de la Majorité Municipale qui eux n’ont pas le temps de bloguer. En tant qu’élus aux commandes de la ville, ils ont d’autres choses à faire dans le monde réel pour organiser notre quotidien, et sincèrement je préfère souvent ma place à la leur.

    J’utiliserai en conclusion un extrait de ton texte :
    « Le pire n’étant d’ailleurs pas de sortir de l’anonymat mais bien de courir le risque d’y retourner ! »
    Une chose est sure en tous cas : dans quelques décennies on se souviendra encore de gens comme Grouard, Carré, et quelques autres édiles locales, mais on aura depuis longtemps oublié les blogueurs, sauf peut-être lorsqu’on relira les comptes-rendus de Conseils.

    J'aime

  2. GABRIELLE dit :

    Mini Jack, Mais nan !!! On ne t’oubliera pas même pour des siècles et des siècles. Ton fleuret moucheté est une légende orléano-orléanaise qui, par contre, ne sortira pas d’Orléans. Rassures-toi. Bonne nouvelle ?! J’avais envie de t’embêter, je ne sais pas pourquoi ?! Voilà qui est fait.

    La suite : Comme je suis bien à Meung sur Loire postée en panoramique d’Orléans vous voir agités, contris ou réfléchissants sur un bout de rue ou une table de bistrot. Passionnant ! Ceci dit, on y boit de bons coups ! Rassurez-vous, c’est pour ça qu’on vous aime parce que qu’est ce que je me marre sur les blogs, vous n’avez pas idée !!!

    Genre : plus sérieux que moi, tu meurs ! mais non, c’est moi. Non, c’est moi ! Tu sais moi-même autour de moi qui suit moi !!!

    Bises aux bloggueurs orléanais de leur moi-même !

    Affections démocrates !

    GAB

    J'aime

  3. minijack dit :

    Envie de m’embêter, GAB ?… mais c’est très naturel, ma chère, c’est l’été. En cette saison où toutes les fleurs offrent leur intimité à l’envi, y compris les fleurs de rhétorique, qu’elles soient orléanaises ou balgentiennes toutes les abeilles attirées par leurs sens ont envie d’ y butiner. Mais pour ma part je ne les crains pas puisqu’elles ne piquent que lorsqu’elles se sentent menacées elles-mêmes, et mon espadon moucheté n’est encore jamais sorti de son fourreau pour vous.

    J'aime

  4. Fansolo dit :

    « mon espadon moucheté n’est encore jamais sorti de son fourreau pour vous »…

    C’est l’été ou le printemps pour vous Minijack ? En voila de nouveau une bien belle métaphore qui renvoit à votre pseudo…

    J'aime

  5. GABRIELLE dit :

    Heu… je préfère que tu gardes tes petites choses mouchetées dans ton fourreau si ça ne t’embête pas, MiniJack…

    Bises quand même… sur le front !

    J'aime

  6. minijack dit :

    @fansolo
    « En voila de nouveau une bien belle métaphore qui renvoit à votre pseudo »

    En effet, vous relevez là avec pertinence une analogie à laquelle je n’avais pas songé.
    (heu.. au fait… l’analogie c’est la science de quoi ? 😉

    @GAB
    Rassurez-vous chère amie, je ne déballe pas mes affaires comme ça. C’est juste parce que vous aviez fait allusion à l’aspect trop sérieux des blogs, j’ai eu envie de vous répondre quelque chose d’un peu plus piquant… ;c)

    J'aime

  7. Croyez-en un vieux turfiste très-très occasionnel : si vous voulez gagner beaucoup d’argent, vous faites en sorte que Croquette ne saute pas la rivière des Tribunes, deux courses de suite. Puis, en accord avec jockey et propriétaire, sans rien dévoiler à quiconque, vous la jouez gagnant le jour où le public goguenard ricane sur ses quarante-six contre un. Et là, contre toute attente, Croquette saute allègrement et remporte la course. Et vous, vous touchez le magot !!!

    Je vous laisse le soin de rapporter la métaphore à la situation actuelle de la blogosphère orléanaise ou autre ; parce que, entre parenthèses, ce n’est pas beaucoup mieux ailleurs, d’où je viens et où on aimerait que je retournasse (je l’ai bien fait, là, mon Caliméro avec subjonctif imparfait à la finale 😉

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s