« TORREILLES ADORE »…..EN GAAAARDE !

Et c’est pourtant vrai que pour un peu on pourrait se croire dans l’Arène!…..Il n’y a plus de jours sans que la Presse nous relate la dernière passe d’armes, le dernier épisode de la lutte sans merci qui oppose désormais le Maire UMP ( comme le désigne simplement la Rep’ du 15 Février) Serge Grouard (ajouterai-je pour ma part) à Guy Torreilles, auquel il reproche en sa qualité de Conseiller Délégué à la Démocratie Locale de s’en être finalement approché de trop près en  présentant sa propre candidature aux prochaines élections cantonales sur le canton Bannier sous l’étiquette du MoDem…..En fait sans doute aurait il dû se contenter de la Démocratie Locale sur le plan de la Théorie et de la Question de Cours…..Quant aux Travaux Pratiques, il va de soi que ce n’était même pas envisageable!

Tout comme Adam et Eve chassés du Paradis pour avoir goûté au Fruit Défendu , voici donc Guy Torreilles viré de sa délégation à la Démocratie Locale pour s’être approché de trop près du Suffrage Universel…..

Dans cet article nous apprenons que la candidature de Muriel Cheradame (UMP) « a été validée par nombre d’élus de la majorité municipale » ….On relèvera au passage la clarté du propos: dans le cadre de quelle instance? Lors de quelle assemblée et par quel « nombre » précis de suffrages sur combien de votants?…..Combien existe t’il donc de Commissions Obscures, de Réunions Tacites dans les sous sols de l’Hôtel Groslot , et dont les conclusions peuvent être ainsi opposées à la moindre velléité d’un conseiller à qui il viendrait l’idée de vouloir enrichir le débat soit en faisant de nouvelles propositions, soit en s’engageant lui même et à titre personnel…..

Pour ce qui est de la lettre que Monsieur le Maire a adressé à Guy Torreilles, et qu’il m’a été donné d’avoir en main, elle ne constitue en fait qu’un gigantesque procès d’intention et ne comporte  rien de très factuel en dehors d’un amas de suppositions, d’hypothèses et de conclusions hâtives et complaisantes…..Des expressions telles que « Vous êtes semble-t-il »« Il m’a été rapporté que » ou autres approximations paraissent relever davantage du Procès en Sorcellerie que du Réquisitoire circonstancié…..

Il me paraît en tous cas que Guy Torreilles a répondu sur tous ces points…..Pour le reste acceptons l’idée que ce soient aux Electeurs de trancher ces questions, et que l’on ne trouve toujours pas de raison suffisante pour laquelle il serait interdit à un citoyen membre d’une Majorité Municipale de se présenter, en son nom à d’autres instances , en l’occurrence au Conseil Général.

Nous voulons bien admettre que les temps soient difficiles pour la Municipalité d’Orléans, alors que ses projets emblématiques partent en fumée, que la construction de la ligne de Tram suscite l’exaspération et que dans le même temps l’engagement personnel de Serge Grouard dans l’affaire de Florence Cassez paraît tourner court…..C’est en effet une véritable course de vitesse qui semble s’ être établie entre notre Maire et Nicolas Sarkozy pour savoir qui parviendra à obtenir la libération de Florence!….. Réceptions de la famille à l’Elysée pour le Président, intervention à BFM TV de Serge Grouard au cours de laquelle son interlocuteur mexicain n’aura pas cessé de lui renvoyer Jeanne d’Arc au visage en échange de Florence Cassez, et ceci sans même qu’il ait été précisé qu’il était Maire d’Orléans…l…..Intervention à l’Assemblée de notre Maire et tout cela pour en arriver au bord de la rupture  des relations diplomatiques avec le Mexique !…..

C’était le rêve de Serge Grouard que de nous ramener Florence Cassez afin d’en faire l’Invitée d’Honneur des Fêtes Johanniques, et il est vrai que le symbole eût été fort….

Au lieu de cela, voici que le Mexique nous renvoie, à sa place Madame Cugny Seguin que nous lui avions précédemment adressée pour participer à une Conférence sur l’Environnement…..

Il va de soi que la livraison ne correspond en rien à la commande, et en plus il semblerait qu’il faille en plus rembourser les frais de port ….C’est à cet effet qu’une collecte a été organisée entre tous les membres du Conseil Municipal pour lui rembourser son billet d’avion suite à une délibération un peu vaseuse et qui présentait un vice de forme à défaut d’une forme de vice……C’est Monsieur Martin , le grand argentier de la Ville qui a été chargé d’organiser la quête…..Très étonné paraît il que les Conseillers de l’Opposition aient décidé de ne y aller de leur obole…..Combien de Conseillers de la Majorité avaient ils participé pour aider le blogueur Fansolo étrillé en son temps par la Justice suite au Procès intenté par Monsieur le Maire ?……

Quoiqu’il en soit, nous nous réjouissons du retour de Madame Cugny Seguin, même à ses frais….Il nous reste néanmoins à lui rappeler que les Soldes du MoDem ne seront ni reprises, ni échangées, ni remboursées…..Il faut bien faire de la place pour la nouvelle collection!…..

Alors, en attendant:…..Et sur une musique de Georges Bizet:

« Torreilles alors

Regarde

Torreilles alors

Torreilles alors

Et

Et songe bien  rien qu’en tractant

Que l’Oeil de Grouard te regarde

Et  même qu’il t’attend

Torreilles  alors

Torreilles  alors

Fais gaffe et chaud devant!

 

 

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, Municipales, politique, politique locale, Vie locale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour « TORREILLES ADORE »…..EN GAAAARDE !

  1. JCG58 dit :

    Mon pauvre Matou, ce billet m’a fait pleurer : de rire (surtout) mais aussi de tristesse : la vie politique n’est pas un long fleuve tranquille.
    De plus en plus je me dis que pour Serge Grouard c’était le mandat de trop. Même si Serge Grouard a gagné deux fois le Groslot, les orléanais n’ont visiblement pas touché le jackpot !
    A force d’être cerné par une armada de courtisans (non je n’ai oublié aucune lettre) qui n’osent dire la vérité, sa vue (vision) s’obscurcit et croit détenir à lui seul la vérité.
    Mimétisme sans doute, au 55 rue du faubourg Saint Honoré à Paris, un autre fait de même : une idée neuve par jour, même en étant un génie, à cogiter seul, il ne peut y avoir que du bon.
    Ici, notre Bon Maire oublie qu’il doit aussi sa réélection à des voix Modem et considère ces dernières comme quantité négligeable, leur refusant dans la présente occurrence le droit de se manifester.
    (Ces mêmes Modem l’ont un peu cherché : ils auraient dû constituer un groupe, exister par eux-mêmes et être solidaires et je ne doute pas que pour un hochet certains ne lâche Guy Toreilles)
    Cet aveuglement obstiné et cette cour muette risquent de lui retomber un jour sur la tête à du Maire d’Orléans !
    Cela rappelle l’histoire des habits neufs du Grand Duc qui avait acheté à prix d’or une étoffe si fine qu’elle était transparente, invisible ( et pour cause, elle n’existait pas)…..
    Les courtisans, lèches bottes à n’en plus pouvoir, s’esbaudissaient devant cette « merveille » achetée par leur seigneur.
    Dans cette toile si fine, invisible, le tailleur, payé lui aussi grassement est chargé de confectionner un habit neuf pour le grand duc.
    On organise un défilé pour que le petit peuple admire les habits neufs du Grand Duc et là, boum !, un enfant ne craignant rien du courroux du seigneur (« courroux roucoucou Paloma », année du Mexique oblige) ose dire que celui-ci est nu !
    C’est sans doute la même chose qui s’est passée lors de la réunion des acolytes anonymes dans les sous sols de l’hôtel Groslot : il est certain que pas un n’aura eu le(s) courage(c…) de dire à Serge GROUARD que son positionnement ne respectait pas les règles usuelles d’une bonne démocratie, ni ses alliés loyaux.
    (pour éviter les diatribes définition du Larousse pour acolyte: du grec akolutos qui veut dire « suivant ». La fonction des acolytes est d’accompagner le diacre et le sous diacre dans leur fonction liturgique et par extension, personne qui en accompagne une autre, compagnon, complice). Je parle donc des compagnons du Maire, il faudrait avoir l’esprit bien mal tourné pour entendre autre chose.
    Guy TOREILLES était pourtant un acolyte loyal dans ses fonctions auprès du Maire, loyal envers la population.
    A Orléans c’est déjà l’année du Mexique : les pistoleros sont en piste ! Ca tire dans tous les sens, y compris sur les alliés !
    Je ne me prononce pas trop sur les choix de Serge Grouard sur la vie de la cité.
    « Gentleman », Serge GROUARD : zappant un peu les 2 journalistes de France 2, il soutient les dames : Florence Cassez (le buzz du moment auquel il faut participer) et Marie Cugny Seguin. (et Chère Madame).
    Avec Guy Toreilles, le maire d’Orléans n’a pas été un « galant homme » (Larousse : Galant homme = « homme qui a des procédés délicats ».)
    Et là, hélas pour lui et pour nous, par peur de passer pour un faible, il n’aura pas le courage de reconnaitre qu’il n’a pas été correct avec Guy Toreilles.
    Le pouvoir rend fou, nos princes le savaient : du coup, un fou ( un Triboulet, cf. l’excellent ouvrage de Francis PERRON), ils s’en collaient aux basques pour les ramener à la réalité. Un directeur de cabinet ou de campagne est totalement inopérant dans cette circonstance.
    La vrai malheur c’est qu’une fois de plus l’image donnée des politiques ne grandira pas la démocratie. Et après on s’étonnera des abstentions et des votes extrêmes.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s