ORLEANS : POUR RAYONNER IL NE SUFFIT PAS D’ÊTRE BEAU….IL FAUT AUSSI ÊTRE AIMABLE !

Nous nous sommes souvent amusés de cette volonté de faire « Rayonner » Orléans exprimée par nos édiles . Souvent il s’agissait d’argumenter leurs projets dont seuls quelques uns auront survécu, mais reconnaissons à tous nos Maires, en tous cas la somme d’efforts qu’ils auront tous accomplis pour qu’Orléans se reconstruise, qu’il se développe et qu’il embellisse…..Beaucoup de choses ont été accomplies  avec les moyens dont on disposait à chaque époque…..Aujourd’hui cette volonté de « Rayonner » s’inscrit dans un marché concurrentiel entre toutes les villes d’une même région pour attirer vers elle toutes les retombées économiques , industrielles et même touristiques….

Sur ce dernier point, Orléans aussi est ambitieux……Il semble néanmoins que nous nous butions parfois encore aux vieux démons dont notre Ville semble parfois avoir du mal à se défaire…..Bien sûr Orléans est la ville de Jeanne d’Arc…..Mais elle reste aussi celle de la fameuse rumeur …..Scandaleuse, inadmissible mais aussi stupide quand on se réfère au fond des accusations qu’elle contenait et qui n’étaient propres qu’à frapper des gens au jugement plutôt faible et superficiel…..Mais enfin tout cela il est vrai est déjà loin…..Il reste néanmoins à propos des Orléanais une certaine réputation de ne pas toujours être très accueillants ni serviables, ce qui ne manque pas d’être souvent gênant quand il s’agit des commerçants……

Beaucoup de progrès ont été réalisés dans ce domaine il est vrai, du simple fait du renouvellement des générations , du brassage de la population et plus généralement de la diversité…..Si demain Orléans doit rayonner sur le plan de l’accueil et du sourire, ce sera assurément beaucoup plus avec ceux « venus d’ailleurs » qu’avec le creuset de plus en plus modeste il est vrai des anciens commerçants Orléanais dont beaucoup en sont  restés au temps du « vinaigre » plutôt que d’essayer   d’accéder à celui du Tourisme !  ……Bien sûr, il y a des exceptions remarquables , mais reconnaissons toutefois qu’elles sont loin d’être une généralité ……

J’en aurai fait encore l’expérience aujourd’hui, lorsqu’à 18h45 je me suis littéralement fait  jeter par un cafetier de la Place du Châtelet auquel j’avais demandé de me servir un café…..

Que voulez vous, c’est mon côté « Balzacien »….Je préfère souvent boire un café qu’un demi….Et comme de plus j’arrive à un âge ou ma prostate devient fragile….Je sais que boire de la bière toutes les heures n’est certes pas la meilleure solution si je ne veux pas éprouver le sentiment de me retrouver en dialyse plus ou moins permanente dans tous les bistrots que je rencontre sur ma route…..

Que ce Monsieur ne me serve pas de café à 18h45 Place du Châtelet n’est déjà pas très aimable, mais qu’il se mette à m’engueuler devant tout le monde « Parce que s’il n’y avait que des clients comme ça, sa vie deviendrait impossible »…..ça commence à devenir franchement irréel…..Et ceci surtout dans une Ville qui entend miser sur ses atouts touristiques….

J’ai donc quitté ce bar plutôt Centr’Hall  central ( Oui, je sais que c’est un peu dégueulasse de ma part , mais si en plus j’avais ajouté qu’il faisait aussi Bar Tabac sur la Place du Châtelet, vous l’auriez trouvé quand même, puisqu’il est  le seul à le faire… Et après tout ceci vaut bien cela !) …..

J’ai donc essuyé de la part de ce Monsieur une tirade mémorable ….Et uniquement parce que je lui avais commandé un café à 18h45…..Son épouse à la caisse du tabac semblait quelque peu apeurée….Les autres consommateurs s’étaient arrêtés de parler face à la « bronca » du patron…….Et moi je suis lâchement sorti….Confronté à l’ire de ce « beauf »…..Ne voulant pas que cet incident prenne des proportions qu’il ne valait pas….Et me réjouissant à l’avance parce que ce soir je savais que j’avais rendez vous avec vous tous pour vous raconter l’anecdote en question !……

En d’autres temps j’aurais sans doute fait preuve d’une autre réaction sans doute plus brutale sur le moment…..Mais que voulez vous mes forces ne sont plus les mêmes et j’ai appris avec le temps que les Cons étaient eux mêmes étaient devenus beaucoup plus dangereux au fil du temps…..

En tous cas il me semblait à cet instant revoir la fameuse séquence de la « Traversée de Paris » au cours de laquelle Jean Gabin (sur des dialogues de Jean Aurenche) réagit aux propos d’un « bistrotier » de l’époque dont le mien devait être le digne successeur…. 60 ans plus tard…..

« Non mais regarde moi…Le mignon…Avec sa face d’alcoolique et sa viande grise ! Avec du mou partout, du mou, du mou, rien que du mou !….Mais tu vas pas changer ta gueule un jour, toi, non?….Et là , l’autre, la rombière: la gueule en gélatine et en saindoux: trois mentons….les nichons qui dévalent sur la brioche……Cinquante ans chacun…..Cent ans pour le lot…..Cent ans de Connerie !…Mais qu’est ce que vous êtes venus faire sur Terre…Nom de Dieu ?…..Vous n’avez pas honte d’exister !…. »

C’est le souvenir de cette scène qui me faisait néanmoins sourire, tandis que je traversai la Place du Châtelet pour finalement aller me faire servir, juste en face un succulent café au « Havana Café »….Et avec le sourire en plus……Ceci pour en finir sur une note plutôt optimiste …..Allons tout n’est pas perdu……Mais il reste encore quelques bastions de résistance à réduire pour qu’Orléans accueille mieux et reçoive dignement ses touristes autant que ses habitants !

Parfois je me demande s’il est vraiment opportun de rendre une ville si belle tant qu’il y aura des commerçants de ce genre pour réduire à néant les efforts de tant d’autres……

Quand ceux là seront partis….mais alors seulement nous pourrons parler de « Rayonnement » !…..

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans actualité, Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, Municipales, politique, politique locale, Vie locale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour ORLEANS : POUR RAYONNER IL NE SUFFIT PAS D’ÊTRE BEAU….IL FAUT AUSSI ÊTRE AIMABLE !

  1. Tout ceci est bien réel mon pauvre ami!! Le fait est qu’en …40 ans d’ Orléans j’ai guetté les signes avant-coureurs permettant de croire au miracle: las! le constat est que l’arrogance et la bêtise ont la vie longue! Longue vie à vous.

    J'aime

  2. JCG58 dit :

    Ton auvergnat n’est pas un extra terrestre et la pratique est courante : demander un café à partir d’une certain heure semble une hérésie. Ce genre de bougnat tenterait de nous tirer des larmes en se plaignant du prix du café qui profitant du passage à l’euro à triplé son prix en quasiment moins de temps qu’il n’en faut à un nord coréen pour se déguiser en sud coréen….
    En plus, je pense qu’ils ne sont sans doute pas très malins (sauf. à mal connaitre la loi, et je prends un joker à l’avance). Je ne vois pas pourquoi à partir de l’heure fatidique à partir de laquelle demander un café t’inscrit sur la liste des délinquants, les bougnats grognons ne majorent pas le prix du breuvage. Je m’en tamponne de payer un café 5 euros (puisque je sais que déjà à 1,5 € ils me prennent pour un con), mais je revendique le droit de pouvoir boire un café à n’importe quelle heure sans qu’un âne vienne me faire braire.
    Suggestion : et si on lui faisait le coup des croissants de Fernand Raynaud ? Chiche, tous les jours, nous y allons tous de notre petite commande d’un café après le couvre feu……. Je commence mardi !

    J'aime

  3. BCT dit :

    Même anecdote hier soir sur la Place de la République… mais avec le sourire… à 22h30 !

    J'aime

  4. minijack dit :

    Oui… Enfin, chacun sait qu’il est plus facile de dénoncer que de féliciter et que ça fait davantage de buzz.
    C’est ce même Jean Gabin, je crois, ou son copain Audiard qui disait : « faut pas parler aux cons, ça les instruit ! »
    Heureusement que notre ville n’est pas habitée que par des cons, sinon que ferions-nous sur la blogosphère à nous adresser à eux ?

    J'aime

  5. fansolo dit :

    Juridiquement, ce cafetier n’est-il pas dans l’illégalité ?
    Sinon, ça n’a rien à voir mais je n’avais jamais remarqué jusqu’alors que le parvis de la cathédrale, vu de haut et sur votre photo, ressemblait autant à un clavier d’ordinateur…

    J'aime

  6. Régis dit :

    Ce cafetier doit déjà gagner beaucoup trop d’argent pour négliger de servir un café. Le fisque devrait s’intéresser à son cas, peut être l’occasion de prendre du fric là où il y en a pour combler le déficit. On se demande même pourquoi il continue à ouvrir sa gargote ? Mais comme disait Ventura dans les Tontons flingueurs : » Les cons çà ose tout, c’est même à cela qu’on les reconnaît ! ».

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s