UN PAS EN AVANT…UN PAS EN ARRIERE….COMME LE TANGO !

Il y a un peu plus d’une semaine que nous fêtions dans l’allégresse générale l’ouverture du magasin IKEA  à Ardon….création de 170 emplois, implantation d’une enseigne prestigieuse et qui avait pour objectif de couvrir les besoins en mobilier léger ( ô combien!) de toute la région Centre Val de Loire  notamment des deux villes d’Orléans et de Tours….Juste de quoi permettre à Orléans de marquer un point par rapport à son éternelle mais néanmoins amicale  rivale….

Depuis nous avons appris que l’entreprise Hitachi qui elle même était implantée à Ardon depuis près de 20 ans, où elle s’était affirmée dans la fabrication de matériel de haute technologie fermait ses portes faisant disparaître le même nombre de 170 emplois ….

Le rapprochement de ces deux évènements fait apparaître la difficulté qu’il y a d’avancer de façon significative dans le domaine de la pénurie d’emplois et l’amélioration des statistiques du chômage….

Il n’y a pas apparemment de lien entre ces évènements ….Simplement une agitation à prévoir du fait du public qui viendra en masse s’approvisionner à Ikea par rapport à un même nombre d’employés qui auront perdu un travail dont la valeur ajoutée était assurément beaucoup plus forte au niveau de l’indice de  Production…..Sans parler des accommodements fiscaux dont Ikea bénéficie du fait de son origine extra territoriale….

Sans vouloir jouer au devin ou au fakir, j’entrevois la possibilité sur Orléans, cette fois d’autres opérations de mutations commerciales qui ont toutes les chances de déclencher des enthousiasmes juste avant d’être suivies par d’amères désillusions….

A cet égard la disparition récente et malheureuse de la Librairie « Passion Culture » me semble bien avoir ouvert une brèche béante dans ce quartier de la Place de Loire….La déclaration de la Mairie, cette semaine et suivant laquelle elle souhaitait que cet endroit reste voué à une activité Socio- Culturelle pourrait en effet signifier que d’ores et déjà l’on nous prépare à l’implantation d’une enseigne prestigieuse…..Et pourquoi pas la FNAC qui est désormais plus qu’à l’étroit dans ces locaux de la Rue de la République…..

En effet si l’on y rajoute la vente de l’électro ménager, née de la récente reprise de Darty par la FNAC, la concurrence des Espaces Culture de Leclerc à Olivet ou de Carrefour à Saran, on imagine bien en effet qu’il y a un grand besoin de volumes et de surfaces supplémentaires qui manquent aujourd’hui à la FNAC, et que les locaux du marché couvert de la Place de Loire seraient tout à fait aptes à leur procurer….

Pour l’instant dans les locaux surchargés de la Rue de La République, il faut déployer des prodiges d’ingéniosité pour écouler le trafic des clients, trouver une place afin d’augmenter l’espace réservé à la vente des vinyls ou accueillir la vague nouvelle des « Pokemon »…..

 

photo_2_91

Ceci aurait bien sûr pour effet de déplacer définitivement le Centre de la Ville  entre la Place de la République , celle du Châtelet jusqu’aux bords de Loire…..Rien ne s’y oppose, ni la présence de parkings, ni les espaces, ni même les enseignes prestigieuses qui jalonnent déjà toutes les rues avoisinantes…

Dans cette perspective l’arrivée de la FNAC Place de Loire équivaudrait à la consécration du nouveau quartier commerçant ….Avec pour contre partie l’extinction à petit feu de la Rue de la République dont la FNAC constitue encore à ce jour la locomotive, et qui dès lors qu’elle aurait déménagé ne serait plus qu’une longue et ennuyeuse voie de passage menant de la Place d’Arc à la Place du Martroi, et juste bordée par les Succursales des Banques, les Agences Immobilières, les Cabinets d’Assurances ou d’Avocats, ou les Enseignes des Mutuelles et autres Assurances….

Ceci ne correspond à rien d’autre qu’à  l’érosion permanente des usages des modes et des coutumes, et qui finit par s’inscrire au coeur même de nos villes, et même si le plus souvent les pas en avant sont suivis d’autres en arrière, je ne puis conclure que par cette citation que j’emprunte pour la circonstance à l’un de mes anciens adjudants sous les ordres duquel j’ai naguère servi et qui nous déclara un jour où il se sentait en verve….« De toute façon puisqu’il faut y aller….Allons à Jacta Est  »  (CQFD)

 

 

 

 

 

 

 

 

r

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans actualité, Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, Justice, Municipales, politique, politique locale, Presse, Uncategorized, Vie locale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s