NICOLAS EST CARBONISE !

La mise au placard de  la Taxe Carbone par le Conseil Constitutionnel, la veille même du jour où elle devait être mise en oeuvre n’est certes pas un évènement anodin….

Pour en juger, il faut bien nous souvenir que la première fois où elle fût évoquée par le Président, il ne s’agissait pas, à ce moment précis de trouver un remède aux émissions de CO2 mais seulement de trouver une solution alternative afin de compenser les recettes fiscales liées à la disparition de la Taxe Professionnelle…..C’est à cette occasion que Nicolas Sarkozy avait laissé échapper que « La Taxe Carbone pouvait être éventuellement une  piste intéressante »!….

On n’était pas à cet instant dans l’obsession environnementale et écologique, mais seulement dans l’arrière boutique de l’épicerie!

Par la suite il lui aura suffi d’endosser la panoplie  » du Petit Protecteur de L’Environnement » et de proclamer à l’encan que « Plus écolo que moi , tu meurs! » pour nous expliquer au nom de quels principes  il allait nous pomper le fric à défaut de nous pomper l’air……

Tout avait été prévu pour que des gens comme vous et moi voient dès demain leurs factures de combustibles domestiques: carburants , fuel etc… s’envoler alors que les industries et les transports, ,pricipaux responsables de la pollution échappent à la pénitence !….

A ce niveau là, il ne s’agissait pas de niches fiscales mai plutôt d’un chenil complet, et il semble que le Conseil Constitutionnel où siègent deux prédécesseurs de l’actuel Président peu soucieux sans doute de lui faciliter la tâche ( tous les fantômes ne sont pas dans les placards!) ne soit pas disposé à lui servir la soupe à moins qu’il ne se délecte à la pensée de lui savonner la planche du plongeoir!  

A près que le sommet de Copenhague ait finalement échoué par rapport aux objectifs ambitieux qu’il s’était fixé, on ne voit pas comment la France seule, dans l’espace contenu par ses frontières pourrait se protéger à elle seule des effets du dégagement de CO2 par la simple application de mesures fiscales !…..A moins que l’on recherche le moyen de nous rejouer à l’envers l’Histoire de Tchernobyl : en 1986, on avait bien réussi à nous faire croire que le nuage nucléaire s’était arrêté à nos frontières, pourquoi ne pas tenter de faire passer l’idée que la Taxe Carbone est susceptible, à elle toute seule de diminuer les rejets de CO2 dans notre espace hexagonal ?

En attendant, le « retoquage » de la Taxe Carbone se présente au plus mauvais moment pour le Président qui va devoir nous en concocter une nouvelle mouture au moment de la Campagne des Régionales: voilà de quoi animer le débat puisqu’il paraît que les revenus de la Taxe Carbone étaient destinés à se substituer à ceux de la Taxe Professionnelle au niveau des Collectivités Locales …..

Première réaction du Président suite à ce recalage de la Taxe Carbone: « Ma détermination reste intacte! »….Sa détermination ou son entêtement ?….Parfois certaines nuances restent subtiles!

D’une manière moins spectaculaire et dans la même séance, le Conseil Constitutionnel aura aussi supprimé un amendement qui permettait aux Promoteurs et Constructeurs de Logements et d’Habitations de surseoir à certaines de leurs obligations en matière d’accès aux locaux pour les personnes handicapées !

 En dehors du fait que cela leur permettait de réaliser se substantielles économies sur le prix de revient de leurs constructions au nom de simples dérogations votées sous forme d’amendements, chacun mesurera l’aspect tout simplement humanitaire de ce genre de dispositions…..Et bien oui, il faut bien nous faire à cette idée: il y a, aujourd’hui une Majorité pour voter ça!

D’ici à ce que l’on nous prépare un Révision de la Constitution pour supprimer le Conseil Constitutionnel ……

D’une façon plus générale, on peut s’interroger sur l’aspect un peu bâclé de certaines des réformes que l’on nous propose et que l’on nous insuffle: mal préparées, insuffisamment réfléchies dans toutes leurs conséquences…..On nous avait promis la remise à neuf de l’Edifice et au bout de trois ans, il semble que l’on se soit contenté d’un « ripolinage » plutôt hâtif et dont les craquelures permettent déjà de retrouver les fondements de la République derrière le décor d’opérette de ce nouvel Empire ( 3° personne du présent singulier du verbe « empirer »).

Reconnaissons à Nicolas Sarkozy cette vitalité et cette aptitude à sprinter en permanence pour précipiter le cours d’une Histoire qui s’obstine à s’écrire au rythme d’une course de fond…..De là sans doute la multiplication des faux départs et de rappel dans les starting blocks que l’actualité lui inflige….

C’est d’ailleurs le fait des athlètes super entraînés et affûtés que d’être en contrepartie  particulièrement fragiles….Ni vous, ni moi ne risquons de nous claquer en attachant nos lacets, alors qu’un footballeur ou un champion de triple saut peuvent se rompre un ligament en descendant un escalier!….

En attendant, voici notre Président carbonisé à l’aube de 2010…. »Putain, encore deux ans et demi » aurait dit son prédécesseur…..

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans Actualités, Humeurs et Air du Temps, politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s